Commentaire du Match STADE MONTOIS – SAINT-PAUL-REZE

Article journal Sud-Ouest du 03/12/2018

Un sacré bol d’air.

Les Montoises s’offrent un précieux succès à domicile (71 – 62).

“Rassurée ? Ah ça oui”. Cette phrase, accompagnée d’un large sourire, et lâchée dans un souffle par la coach stadiste Hélène Requenna en disait long sur le soulagement qui a traversé les rangs jaune et noir après la précieuse victoire contre Saint-Paul-Rezé.

Fini le lot de défaites aussi encourageantes que frustrantes. En l’absence de leur capitaine Lucie Cascailh, touché à la cheville et indisponible pour plusieurs semaines, les Montoises ont su se mobiliser pour remporter dans leur antre leur quatrième victoire de la saison.

Une Beau de gala

Le secret ? Une July Beau de gala, intraitable dans la bouteille malgré son entorse au pouce contractée en début de semaine, et un trio Daugène-Lespès-Hillairet aussi précieux en défense qu’à mi-distance. “Les filles ont su prendre leur responsabilité notamment dans les tirs. Surtout cette fois, nous avons réussi à prendre le large et à garder le score à contrario des derniers matchs”, se satisfaisait Hélène Requenna.

Pourtant en première période, les vieux démons semblaient attendre le moindre faux pas pour revenir hanter les Stadistes. Si elles prennent rapidement le score et réalisent un break de 8 points, les Landaises accumulent les approximations et se laissent remonter. “On tente des passes de dingues, on enchaîne les contre-attaques mal négociées parce qu’on ne s’écarte pas assez. On manque aussi de présence au rebond. C’est notre défense déjà bien en place qui nous sauve”.

Un trois point salvateur d’Hillairet sur le buzzer permet au Stade Montois de revirer en tête à la mi-temps (36-35). La furia montoise déploie enfin ses ailles au retour des vestiaires. Le trio Daugène-Lespès-Hillairet neutralise les principales armes offensives adverses et convertit les ballons de récupération en points. Beau continue son festival dans la raquette avant d’être envoyée sur le banc pour souffler, alors que le Stade mène de 14 points. Pour Hélène Requenna avoir pu ménager ses cadres en fin de match est un luxe. Avoir su l’emporter en résistant dans les derniers instants au retour de leur adversaire, un vrai progrès. Une réussite que le groupe va fêter avant de se projeter sur le prochain match à Tarbes.

 

Prochain Match NF2

Salle DORGAMBIDE

Samedi 1er décembre 2018 à 20 heures

STADE MONTOIS – SAINT PAUL REZE

Commentaire du Match MURS ERIGNE – STADE MONTOIS

Notre Équipe Première s’incline d’un point point à MURS ERIGNE. (59 – 58)

Il est à souhaiter que la chance tourne pour les prochaines rencontres.

 

Prochain Match NF2

L’Équipe Première (9ème) se déplace à MURS ERIGNE (8ème)

Samedi 24 Novembre 2018. Match à 20 heures.

Résultat du 16ème de la Coupe des Landes (Coupe Carrère)

L’équipe première s’impose contre l’Entente Rion Boos sur le score de 115 – 68.

1/16e Coupe Christiane CARRERE

à RION DES LANDES,  samedi 17/11/2018 à 20 heures

ENTENTE RION BOOS (+49 points)  contre notre équipe première

 

Commentaire du Match STADE MONTOIS – TOULOUSE

Article journal Sud-Ouest du 12/11/2018

Une balle dans le pied.

Les Montoises laissent filer un match à leur portée.

“Ce n’est pas le Stade qui perd le match ce soir, c’est le Stade qui le donne”, souffle déçue la coach Stadiste Hélène Requenna. Les Montoises s’étaient donné pour mission de l’emporter samedi soir à domicile pour se donner un peu d’air avant trois déplacements compliqués. C’est raté. Elles se sont inclinées sur le fil (60-63) contre Toulouse.

Une défaite cruelle pour les protégées d’Hélène Requenna qui menaient pourtant de 4 points à deux minutes de la fin de la rencontre.  Mais la blessure grave de la meneuse toulousaine, touchée au genou, et la longue interruption de la rencontre qui a précédé son évacuation du terrain, a déréglé la machine. Si les Stadistes ont revécu le cauchemar du premier match à domicile et cette défaite contre Carmaux  ponctuée d’une finition en rade, sans de nombreuses pertes de balles, qui ont plombé notamment leur second quart-temps, elles auraient pu (dû) s’assurer la victoire.

“on a déjoué”

“C’est incroyable de perdre comme ça, à la maison qui plus est. On a totalement déjoué. Il n’y a pas eu assez d’engagement pour mettre le panier imparable. A chaque fois qu’on a fait le break elles ont réussi à revenir ou à nous passer devant”, analyse encore hébétée la technicienne stadiste. Mais voilà, Labrouche, Beau puis Cascailh loupent deux trois occasions immanquables avant que la meneuse montoise Héloise Hillairet ne se fasse exploser l’arcade.

“Quand rien ne va … Des occasions manquées, des contre-attaques pour nous punir, des fautes concédées et c’était fini”, conclut Hélène Requenna. Face à Toulouse, le Stade Montois a concédé sa quatrième défaite en sept matchs et doit déjà se tourner vers le prochain déplacement à Angers. Encaisser et se remobiliser pour lancer ce qui s’apparente de plus en plus à une opération maintien.

Prochain Match NF2

Samedi 10 Novembre 2018 à 20 h

STADE MONTOIS – TOULOUSE

Commentaire du match SAUMUR – STADE MONTOIS

Article Sud-Ouest du 05/11/2018

Privées de DARRAS et RUIZ, les Montoises, au terme d’un match haletant, rapportent une précieuse victoire des bords de Loire.

Lorsque pour la première fois de la rencontre, à la 38e minute, les joueuses de Saumur passent devant au score, les Landaises, au bout du rouleau physiquement, semblent KO. Il reste deux temps-morts, durant lesquels CASCAILH et HILLAIRET vont prendre la parole pour remobiliser les troupes.

“On ne peut pas perdre !” Un mot d’ordre suivi à la lettre. Avec les tripes en défense, et avec un sacré sang froid en attaque, les Montoises auront finalement le dernier mot.

Score final SAUMUR 71 – STADE MONTOIS 74

 

Prochain Match NF2

L’équipe première se déplace à SAUMUR

Samedi 3 Novembre 2018  Match à 20 h

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes