La réserve enfin victorieuse … 97 à 61 face à ABC.

C’est en lever de rideau de la première que les hommes de Bubu Brouste et Greg Delville reçoivent l’Avenir Basket Chalosse, une équipe en mal de victoire et qui vient en terre montoise avec peu d’espoir…

Nos réservistes sont à un tournant de cette saison, en effet après 5 échecs dont 3 après prolongations, une nouvelle défaite serait catastrophique, mais …

Le match débuta bien pour les locaux avec de bonnes intentions. Zo Danthez fut au four et au moulin, gérant bien le déficit de taille des Chalossais. Malgré tout, la défense fut moyenne et les locaux laissèrent encore trop d’espace à une jeune équipe adverse sans pression.

Nos joueurs, dans le dur mentalement et aux vues du début de saison, ne furent pas en confiance : des balles perdues, des rebonds mal maîtrisés et une équipe Chalossaise qui profita des erreurs montoises.

La première mi-temps fut laborieuse, mais vit les Montois regagner le vestiaire avec 9 points d’avance au compteur.

À la suite de la causerie de coach Bubu au vestiaire, nos Seniors 2 revinrent un peu plus motivés et le jeu s’en trouva plus fluide avec des attaques efficaces, mais surtout une bonne défense, certes sur courant alternatif, mais en imposant de la vitesse, nos réservistes creusèrent l’écart irrémédiablement…

ABC profita de quelques erreurs de leurs hôtes, comme trop souvent, et combla un peu le planchot déjà bien rempli.

Victoire Montoise sur le score de 97 à 61.

Avec un peu plus d’effort, la note aurait pu être beaucoup plus salée, mais le job a été fait.

Depuis le début de saison et les nombreux pépins qui ont fortement pénalisé cette équipe, cette victoire va faire énormément de bien, tant mentalement que sur le plan comptable.

N’ayant pas as de rencontre le week-end prochain, la bande de JD Barrouillet iront, dans 15 jours, du côté de la Gironde pour y affronter Saint-Médard 2. Greg Delville et Bruno Brouste peuvent souffler un peu pour enfin travailler positivement. Cette confrontation sera importante, avec une équipe enfin aux complets.

Bonne semaine à tous.

Stan.

#cellelaellefaitdubien#

Nationale 3 : Les Montois terrassent le leader Castelnau 75 à 52.

Lieu : Espace Mitterrand. Spectateurs : 600.

Arbitres : Mr TREJAUT et Mme BEAUDEVIN. Mi-temps : 44 à 31.

Scores par quarts temps : 22 à 19 ; 22 à 12 ; 18 à 9 ; 13 à 12.

STADE MONTOIS : 19 fautes commises, aucun joueur sorti. 22 lancers francs réussis sur 30 tentés.

Les points : Daroux 20 ; Puertas 19 ; Boteko 13 ( 1 à 3 pts ) ; Goram 8 ; Laffitte 6 ; Pawlicki 4 ; Dupouy 3 ; Lafférrère 2 ; Bellot – ; Cazaubon – .

CASTELNAU MEDOC : 22 fautes commises, aucun joueur sorti. 16 lancers francs réussis sur 24 tentés.

Les points : Louis-Louisy 12 ; Simoneau 8 ; Siraudin 7 ( 1 à 3 pts ) ; Beesley 6 ( 2 à 3 pts ) ; Gueye 6 ; Rat 6 ; Preira 4 ( 1 à 3 pts ) ; Vinuales 2 ; Corinus 1 ; Loubatie – .

Il ne fallait pas être en retard à l’Espace Mitterrand car le capitaine Jaune et Noir Adrien Laffitte ouvrait les hostilités comme un filou après seulement trois secondes de jeu. Boteko puis à nouveau Laffitte lançaient la machine Montoise sur les bons rails ( 6 à 0 ) face à des visiteurs pris à la gorge. Passé le 10 à 2 de la 4ème, les leaders se reprennent un peu et mettent leur jeu en place. Ils se rapprochent progressivement et recollent presque sur un triple de Beesley ( 16 à 14  à la 8 ème ). En fin de quart temps, le solide Puertas fait le ménage dans la raquette et permet aux siens d’atteindre la première bouée en tête 22 à 19. Au début du second acte, Puertas continue son festival mais le score évolue peu : 25 à 21 à la 13 ème. Le jeu devient lent, ce qui convient aux visiteurs. Pour autant, ces derniers perdent la bataille des airs et les intérieurs Montois les mettent au supplice. Goram règne sans partage dans les airs et le score enfle : 39 à 27 à la 19 ème. Le coach visiteur Coraboeuf en perd son latin et se voit sanctionné. Ainsi les locaux en profitent pour mener 44 à 31 à la pause. Sermonnés aux vestiaires, les visiteurs reviennent sur le parquet avec de toutes autres intentions et se montrent beaucoup plus agressifs en défense. Les esprits s’échauffent un peu et coach Dumas prend un temps mort pour calmer ses troupes. Bien lui en prend car, après une période stérile, les Montois reprennent leur marche en avant dans le sillage de Boteko et se détachent irrémédiablement : 62 à 40 à la 30 ème. Castelnau entame l’acte de vérité avec ardeur alors que les Montois semblent vouloir gérer leur pactole. Ils ne produisent plus rien en attaque et voient leur avance fondre : 62 à 48 à la 34 ème. Le spectre du dernier quart temps réalisé à Challans semble réapparaître sur les visages mais, encouragée par de bruyants supporteurs, la machine jaune et noir se remet cette fois en route ( Pawlicki et Daroux ) en s’appuyant sur une défense de fer. La messe est dite et  voit les Montois dérouler en toute fin de rencontre sous les vivas du public pour créer un écart de 23 points ( 75 à 52 ) face à des visiteurs résignés.

Ce succès place le Stade Montois en tête de la poule et relance l’intérêt du championnat. Il va lui falloir confirmer ses bonnes dispositions à la fin du mois lors du délicat déplacement à Saint Georges Montaigu  Auparavant, les Montois se rendront vendredi soir à Eyres Moncube en Coupe du Monde des Landes puis dimanche à Niort ( 15 h ) en Coupe de France. Sacré programme !

Les réactions :

Patrick Dumas : Coach du Stade Montois.

” je sens que l’équipe prend confiance en elle depuis le match de Saint Médard. Pour autant, elle n’offre encore aucune garantie comme ce fut le cas à Challans la semaine dernière. Ce soir, ce match était le rendez vous idéal pour mesurer notre capacité à évoluer face aux grosses équipes et à nous situer dans la poule. Je salue la très grosse implication défensive dont ont fait preuve mes joueurs face à la meilleure attaque de la poule et suis ravi de pouvoir fêter dans la joie la naissance aujourd’hui de la fille de Dani Puertas qui a fait une très grosse prestation ce soir ”

Kevin Beesley : Joueur de Castelnau Médoc.

“Il n’y a pas eu photo ce soir. Les Montois nous ont été supérieurs en attaque comme en défense. Ils avaient “scouté” nos systèmes et se sont parfaitement adaptés à notre jeu. Nous avons en outre perdu largement la bataille des rebonds Dès lors, ils nous était impossible de nous en sortir mais la saison est encore longue”.

Coupe de France : Ce sera Niort à Niort !

Le sort n’a pas été clément pour les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes. Ils vont devoir prendre la route en direction de Niort pour y défier une bonne équipe de Nationale 2. Nul doute que des gars du sorcier Laurent Hay auront une motivation toute autre que les Dordognots de Gardonne lundi à Mitterrand. Ils bénéficieront de l’avantage du terrain qui leur permettra de gommer un peu les 7 points de handicap qu’ils auront en début de rencontre. Si les Montois l’emportent, ils auront la chance de recevoir pour la finale de la phase régionale face au vainqueur de Garonne / Saint Médard. Rappelons que l’équipe qui remportera la phase régionale bénéficiera d’un point de bonus en championnat.

A priori, la rencontre est programmée le samedi 23 novembre mais il y a aussi une rencontre de Coupe des Landes à disputer face à EFCB ce weekend là.

Le 1/8ème de finale de Super Coupe Sud Ouest face à Saint Médard prévu également le 23 novembre a été reprogrammé début janvier par la Ligue. Rappelons qu’il est interdit de disputer trois rencontres dans le même weekend.

Affaire à suivre.

Nationale 3 : Le leader Castelnau Médoc samedi à Mitterrand.

La 7ème journée a été particulièrement favorable pour les deux équipes de tête qui se sont pourtant fait quelques frayeurs. Dans son antre, le leader Castelnau Médoc a eu recours à la prolongation pour venir à bout de Saint Georges Montaigu pendant que les Montois ont failli se “manger la feuille” à Challans alors qu’ils comptaient encore 20 longueurs d’avance à l’entame de l’acte de vérité. Là aussi, la prolongation leur a permis de sortir du piège tendu par la jeune escouade Vendéenne pétrie de talent. En outre, Saint Médard et La Rochelle ont mis genou à terre en déplacement et se trouvent désormais à deux longueurs des Montois. La rencontre de demain devient donc le “combat des chefs” et prend une importance capitale pour la suite de la saison. Si Castelnau confirme son invincibilité à Mitterrand, la messe sera pratiquement dite et les Médocains s’ouvriront en grand les portes de la Nationale 2. Si les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes l’emportent, ils prendront provisoirement la tête de la poule au bénéfice du goal average particulier qui pourra avoir un caractère décisif au soir de la dernière journée. Lundi, ils ont produit par moments du très bon basket face à Gardonne et ont ravi leurs supporteurs mais, deux jours plus tôt, ils ont bêtement perdu le fil d’une rencontre qu’ils avaient totalement maîtrisée pendant trois quarts temps. Face à l’expérience de la formation Médocaine, ce genre de relâchement risque de se payer cash d’autant qu’il serait de bon aloi que les Montois s’imposent avec un écart important car il ne fait jamais bon de se rendre dans le chaudron de Castelnau. Certes, la route est encore longue d’ici avril prochain mais cette rencontre compte plus que double. C’est pour cela qu’on attend la foule des grands soirs pour venir soutenir les jaune et noir.

Lieu : Espace Mitterrand. Coup d’envoi : 20h.

Trophée Coupe de France : Les Montois ne font qu’une bouchée de Gardonne 92 à 56.

Lieu : Espace Mitterrand. Spectateurs : 500.

Face à une formation venue avec seulement huit joueurs, les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes n’ont pas laissé planer le doute bien longtemps sur l’issue de la rencontre. Boteko déflorait le planchot mais les Dordognots firent illusion quelques instants grâce à leur adresse extérieure ( 13 à 8 à la 4ème ). C’est alors que la machine jaune et noir se mit en route pour infliger un cinglant 12 à 1 ( 25 à 9 à la 8ème ) à des visiteurs totalement dépassés. Le relâchement des locaux à la fin du quart temps leur permit toutefois de revenir un peu : 25 à 15 à la 10ème. Dès l’entame du second acte, le banc jaune et noir fait feu de tout bois par Bellot puis Baranieki  et Marco Pawlicki rajoute un triple à 8 mètres dont il a le secret : 36 à 15 à la 15ème. Le match est à sens unique et l’écart enfle : 48 à 19 à la 17 ème. Là encore, un léger relâchement des locaux permet aux visiteurs de limiter la casse : 54 à 29 à la pause. Dès lors, la messe est dite et les Montois, vigilants, serrent le jeu en défense pour terminer le quart temps avec une avance très confortable : 73 à 38 soit 19 à 9 sur ces 10 minutes. Le dernier acte ressemble à un match amical . L’écart atteint la barre des 40 points à une minute du terme ( 89 à 49 ) avant que le baroud d’honneur des visiteurs rende la pilule moins amère : 92 à 56.

Les Montois accèdent ainsi au dernier carré en compagnie de Garonne ( N2 ), de Saint Médard ( N3 ) et de Niort  ( N2 )

A défaut d’avoir eu une opposition déterminée, les Montois ont bien récité leurs gammes, ouvert le banc à des joueurs peu utilisés jusqu’alors ( ils ont donné satisfaction et pris confiance ) et laissé reposer quelques joueurs cadres avant le “combat des chefs” de samedi face à Castelnau.

Rendez-vous samedi à 20h à Mitterrand pour ce qui pourrait être le tournant de la saison.

Fiche techique :

STADE MONTOIS : 24 fautes personnelles, un joueur sorti : Pawlicki 40ème.

15 lancers réussis.

Les points : Goram 12 ; Dupouy 10 ; Lafférrère 10 ; Pawlicki 10 ( 2 à 3 pts ) ; Puertas 10 ; Daroux 8 ; Baranieki 7 ( 1 à 3 pts ) ; Bellot 6 ; Boteko 6 ; Laffitte 6 ; plus 7 points de bonus.

E.S. GARDONNE : 23 fautes personnelles, aucun joueur sorti.

11 lancers réussis.

Les points : Senghor 14 ( 2 à 3 pts ) ; Ouedraougo 11 ; Lucas Adgnot 9 ( 1 à 3 pts ) ; Madronet 7 ( 1 à 3 pts ) ; Motti 7 ; Antoine Adgnot 3 ; Kastratovic 3 ( 1 à 3 pts ) ; Bobst 2.

Régionale 2 : Nouvel échec après prolongation 93 – 89 à Bègles

Nos réservistes étaient en déplacement du côté de Bègles pour un match délicat aux vues de leurs résultats depuis le début de saison. En effet, à part la défaite subie à Audignon, les Bordelais affichaient un bilan plus que positif.

Dans ce contexte, nos Montois n’avaient pas le choix, ce n’était pas le match rêvé pour se relancer, mais le message des coachs était clair, ils voulaient des actes.

Les hommes de Bubu Brouste et Greg Delville débutèrent le premier acte avec une grosse activité défensive et des contre-attaques éclair conclues efficacement par Paul Martin. Les joueurs se montrèrent concentrés et forcèrent les locaux à prendre rapidement un premier temps mort.

Mais comme depuis quelque temps, la bataille aux rebonds et les erreurs défensives notamment dans l’axe permirent aux locaux de réduire l’écart sur le match.

Malgré une bonne défense, les Montois étaient toujours à la recherche de la petite étincelle qui ferait la différence et Bègles en profita pour mettre de l’intensité. Les pertes de balles trop fréquentes rendirent caducs le bon comportement défensif de Zo Danthez, Dominique Stanislas et Gabriel Isaac aux rebonds et les relances offensives de JB Cazaubon, Clément Campergue et Mathieu Charrier.

Ces approximations et les résultats négatifs de ces derniers matchs affectèrent mentalement l’équipe. Mais contrairement aux rencontres précédentes, les jaunes et noirs firent preuve de détermination, même ce n’était pas suffisant. Nos Montois proposèrent une très bonne défense de zone durant le deuxième acte, mais leurs efforts furent vains et le match se solda par une victoire locale sur le score de 93 – 89, une nouvelle fois après prolongation (3ème match).

On retiendra le Buzzer Beater primé de Clément Campergue pour recoller au score et la belle performance et le gros travail au rebond de Gabriel Isaac, à des moments cruciaux de la rencontre. Les conseils de son mentor Zo Danthez portent leurs fruits.

Cette équipe, pétrie de qualités, enchaine les frustrations et le vent ne tourne toujours pas. Mais l’optimisme est toujours présent dans le vestiaire et une victoire samedi prochain face à l’Avenir Basket Chalosse et en lever de rideau de nos Seniors 1 devrait remonter le moral des troupes.

“Ne rien lâcher, la victoire ne sera que plus belle”.

Stan.

Coupe de France : Les Montois à l’assaut de Gardonne demain 11 novembre à 15h à Mitterrand.

Il y a quelques semaines, les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes ont assez facilement franchi le cap des 1/8 èmes de la phase régionale du Trophée Coupe de France en allant s’imposer chez les Régionaux du Bruilhois. Pour les quarts de finale, le sort leur a réservé un adversaire d’un tout autre calibre : l’ES Gardonne. Les Dordognots évoluent depuis plusieurs saisons en Nationale 2 mais il semble qu’ils aient un peu de mal cette année à suivre le rythme des cadors. Leur nouvelle défaite d’hier soir à Pornic ( 83 à 77 ) les place dans la charrette des relégables avec seulement deux victoires pour six échecs. Pour les Montois, le déplacement à Challans a failli virer au cauchemar puisqu’ils s’y sont imposés après prolongation après avoir pourtant compté 20 points d’avance à dix minutes de la fin du temps réglementaire. Si deux formations sont presque à égalité en terme de fatigue liée à la route, les Montois auront le double avantage de recevoir et de débuter la rencontre avec 7 points de bonus. Sera-ce suffisant pour atteindre le dernier carré ? En tout cas, c’est la volonté des jaune et noir qui espèrent glaner un point de bonus en championnat s’ils parviennent à sortir de la phase régionale. Dans la perspective du mano à mano avec Castelnau Médoc qui se dessine au fil des journées, cela ne serait pas un luxe.

Lieu : Espace Mitterrand. Coup d’envoi : 15 h.

Nationale 3 : Les Montois s’imposent à Challans 79 à 85 après prolongation.

Ils avaient débuté la rencontre de la meilleure des façons en menant 11 à 27 après dix minutes très abouties. Le second acte fut celui de la confirmation : 27 à 49. On pensait que l’affaire était dans la poche à l’entame de l’acte de vérité ( 46 à 66 ) mais c’était sans compter sur la pugnacité des locaux qui ont remonté 20 points de passif en seulement dix minutes et envoyé tout le monde en prolongation. Le retour des cadres pour ces cinq minutes supplémentaires a permis aux visiteurs de conserver leur invincibilité en déplacement et ramener un précieux succès à une semaine de la venue du leader Castelnau à Mitterrand. Ce dernier a eu lui aussi recours à la prolongation pour se défaire de Saint Georges mais la rencontre avait lieu dans le Médoc. On notera en outre les défaites en déplacement de Saint Médard et de La Rochelle ce qui permet aux deux leaders de prendre la poudre d’escampette au classement.

La fiche technique Montoise : 20 fautes, aucun joueur sorti. 8 lancers francs réussis sur 11 tentés.

Les points : Daroux 17 ( 1 à 3 pts ) ; Boteko 16 ; Laffitte 16 ( 1 à 3 pts ) ; Pawlicki 12 ( 3 à 3 pts ) ; Puertas 12 ; Goram 10 ; Dupouy 2 ; Baranieki – ; Bellot – ; Lafférrère -.

Seniors 1 – Coupe de France : SMBM vs ES Gardonne

🐝🏀 Pour ce 3ème tour de Coupe de France, nos Montois reçoivent ES Gardonne Basket, qui évolue en Nationale 2 et aura un handicap de 7 points au coup d’envoi du match. 🏆🇨🇵🏀

🌧👏 Les prévisions météo de ce lundi n’étant pas optimistes, venez nombreux encourager nos joueurs !!

⌚️ Coup d’envoi : 15h00
💶 Entrée : 5€ + 1 ticket de bourriche inclus.

🍡🍲 Repas de fin d’année 🍾🥂

 

 

 

 

 

 

📅 Réservez dès maintenant la date du 07 décembre 2019, ainsi que votre repas.

ℹ️ D’autres informations arrivent bientôt.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes