Nationale 3 : Classement britannique après la 10è journée.

Il n’y a eu qu’une seule victoire à l’extérieur ce weekend, elle est à mettre à l’actif de Roche Vendée qui a défait les Cadets de Chalosse dans leur antre. Du coup, le classement subit une petite modification en queue de tableau.

+ 3  :  Niort, Coteaux du Luy et HDC

+ 2  : Stade Montois et ESMS

+ 1  : Castelnau Médoc

0     :

– 1  : Challans et Poitiers

– 2  : Chambretaud

– 3  : Roche Vendée et Saint Georges

– 4  : Cadets de Chalosse.

On constate que, cette semaine, ce classement est le reflet exact du classement officiel et qu’il n’y a toujours aucune équipe avec un bilan équilibré.

 

Nationale 3 : Le point après 10 journées.

Le leader HDC a mordu la poussière pour la seconde fois de la saison dans la salle voisine de Monségur. Il a fallu la prolongation pour voir les Diables Rouges mettre genou à terre : 97 à 89. Du coup, il y a regroupement en tête de la poule qui possède désormais trois leaders : HDC et son bourreau du soir Coteaux du Luy mais aussi Niort qui s’est remis en selle face à Chambretaud ( 75 à 50 ). Par contre, ESMS s’est lourdement incliné à Castelnau Médoc où il n’est jamais facile de gagner ( 94 à 79 ). Les hommes du président Darbo décrochent et sont rejoints ( et dépassés au goal average particulier ) par les Montois vainqueurs sans convaincre de la classe biberon de Poitiers (72 à 64 ). Castelnau suit à un point et ferme la marche du groupe de tête composé donc de 6 équipes.

Derrière, le trou est fait. On retrouve les jeunes gardes de Poitiers et de Challans ( battu sur le fil ( 76 à 75 à Saint Georges ) avec un bilan de 4 victoires qui emmènent le groupetto. Chambretaud reste à trois victoires et voit Saint Georges et Roche Vendée revenir. En effet, les gars de La Roche ont fait la bonne opération du jour en allant s’imposer chez les Cadets de Chalosse ( 76 à 91 ). Les carottes semblent cuites pour ces derniers. Ils n’ont qu’une seule victoire au compteur et on voit mal comment ils pourraient se sortir de la zone rouge.

Samedi prochain, dernière journée de l’année 2017 pour clôturer la phase aller. Les Montois vont avoir l’avantage de recevoir de nouveau la formation totalement inconnue de Saint Georges. Attention au match piège !

7E007BBF-6B8C-4318-9EE9-B0C30911ECCB

Nationale 3 : Victoire contre Poitiers 72 à 64.

STADE MONTOIS – POITIERS B

Lieu : Espace Mitterrand. Spectateurs : 500.

Arbitres : SIMARD et BAHHAT. Mi-temps : 41 à 29.

Scores par quarts temps : 26 à 18 ; 15 à 11 ; 21 à 9 ; 10 à 26.

STADE MONTOIS : 18 fautes, aucun joueur sorti. 19 lancers francs réussis.

Les marqueurs : Nasarré 15 ; Laffitte 12 ; Daroux 8 ; Lafférrère 8 ( 1 à 3 pts ) ; Pawlicki 8 ( 1 à 3 pts ) ; Boteko 6 ( 1 à 3 pts ) ; Dupouy 6 ( 1 à 3 pts ) ; Cazaubon 5 ( 1 à 3 pts ) ; Mondjongo 4 ; Campergue -.

POITIERS B : 22 fautes, un joueur sorti : Damy à la 36è. 17 lancers francs réussis.

Les marqueurs : Dauby 15 ( 3 à 3 pts ) ; Bonneau 14 ; Cluzeau 10 ; Bourdon 6 ( 2 à 3 pt ) ; Desmonts 5 ( 1 à 3 pts ) ; Mondjongo – Zebot 5 ( 1 à 3 pts ) ; Cellerier 4 ; Meynier 4 ; Seymour 1 ; Damy -.

 

Les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes ont offert à leurs supporteurs le cadeau de Noël attendu par tous mais ils se sont fait un malin plaisir à pimenter la fin de la rencontre. Ils ont pris les choses par le bon bout en imposant leur rythme ( 13 à 6 à la 5è ) avec une excellente série du jeune Cazaubon ( passe décisive, tir primé puis panier au contact ). Ils se relâchent soudain et laissent les visiteurs prendre confiance ( 18 à 16 à la 8è ). Un coup de collier leur permet de conclure le premier quart temps en trombe : 26 à 18 à la 10è. Le début du second acte reste totalement l’avantage des locaux qui creusent l’écart ( 36 à 18 à la 16è ) grâce à leur domination dans tous les secteurs du jeu ( mention au jeune Dupouy impressionnant au rebond offensif ). De nouveau, ils se démobilisent et laissent la jeune garde Poitevine espérer : 41 à 29 à la pause. Regonflés au vestiaire, les bleus attaquent la seconde mi-temps tambour battant mais les Montois reprennent rapidement la mesure et se détachent inexorablement : 49 à 34 à la 24è puis 57 à 36 à la 27è. Poitiers est au bord du KO : 62 à 38 à la 30è. C’est alors que, n’ayant plus rien à perdre, les bleus retrouvent leur adresse et reviennent dans la partie à grands coups de tirs primés. L’écart fond comme neige au soleil ( 68 à 58 à trois minutes du buzzer ). Les Montois mettent alors les barbelés et laissent au jeune Lafférrère le soin de conclure depuis la ligne de réparation : 72 à 64. Ils évitent ainsi le camouflet subi l’an passé à l’occasion de la soirée de Noël qui a débuté de la meilleure des façons.

Andy THORNTON – JONES ( coach de Poitiers B ) :

« Nous avons été très maladroits pendant trois quarts temps et avons manqué de présence en défense et au rebond. Nous avons trop subi et nous sommes retrouvés relégués à plus de 20 points. Au dernier quart temps, l’équipe s’est lâchée et a fait douter son adversaire grâce à une adresse retrouvée mais nous sommes partis de trop loin. Cette réaction est un point positif à mes yeux et peut servir d’axe de travail pour l’avenir. Mais ce soir, le Stade Montois a mérité sa victoire. »

vs U.Poitiers B.86

Nationale 3 : La jeune garde de Poitiers à Mitterrand en ouverture de la soirée de Noël.

Après avoir effectué leur plus long déplacement de la saison avec un retour dans un épais brouillard, les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes vont terminer l’année tranquillement au chaud par deux réceptions successives. Ils accueillent tout d’abord la réserve de Poitiers qui, après un départ catastrophique soldé par quatre défaites en autant de rencontres, est en train de retrouver le standing qu’elle avait la saison dernière. En effet, après avoir longtemps fait figure de favoris, les Poitevins n’avaient lâché prise pour l’accession en Nationale 2 que lors des deux dernières journées. Ils viennent d’enchaîner quatre victoires lors des cinq dernières journées et ont mis une “rouste” samedi dernier au co-leader Niort qui était certes amoindri par l’absence de l’un de ses cadres. Cette performance suscite le plus grand respect, voire un peu d’inquiétude dans la tête des Montois qui risquent de s’être démobilisés inconsciemment après leur victoire sur le fil à Challans malgré le forfait de dernière minute de Flo Lafférrère touché au poignet. Leur jeune meneur est encore très incertain pour la rencontre de ce soir mais il serait de très mauvais goût de sa part ainsi que de ses camarades qu’ils se laissent surprendre en ouverture de la grande soirée de Noël comme ce fut le cas l’an dernier par Roche Vendée. Cela donnerait une drôle de saveur au délicieux repas de Noël concocté par la Commission d’animation.

Lieu : Espace Mitterrand. Coup d’envoi : 20 h.

Nationale 3 : Classement britannique après la 9è journée.

Voici le classement britannique de la poule D après la 9è journée :

+3  : HDC, Niort, Coteaux du Luy

+2  : Stade Montois, ESMS

+1  : Castelnau Médoc

0   :

-1  : Challans, Poitiers

-2  : Chambretaud

-3  : Cadets de Chalosse, Saint Georges.

-4  : Roche Vendée.

Il est surprenant de constater qu’aucune équipe n’a un bilan équilibré à ce jour. C’est plutôt rare.

Rien n’est fait pour la première place où nous avons trois formations à +3.

En revanche, ça ne sent pas bon pour Roche Vendée qui va devoir aller chercher plusieurs victoires en déplacement pour espérer se sauver. De son côté, Chambretaud ( – 2 ) n’est pas encore à l’abri malgré ses 2 points d’avance sur la charrette au classement officiel.

Classement 9ème Journée

Nationale 3 : Le bilan après la 9è journée.

 

Elle a été le théâtre de plusieurs confrontations extrêmement serrées et, une fois de plus, n’a pas été favorable aux clubs de Vendée, en particulier Challans et Roche Vendée tous deux défaits à la maison d’un seul point respectivement par le Stade Montois et les Coteaux du Luy. Dans le derby, de la Vendée, Chambretaud a vaincu Saint Georges également avec un seul point d’écart : 64 à 63.

En bas du tableau, les choses se décantent un peu. Trois formations restent désespérément au fond de la classe avec un seul succès pour l’instant. Les Cadets de Chalosse ont logiquement subi la loi d’ESMS malgré le renfort de Margueritte. Saint Georges s’est incliné d’un tout petit point à Chambretaud ( qui a mis fin à une série de trois défaites par 30 points d’écart et a pris du coup deux longueurs d’avance sur la charrette ) et Roche Vendée a également mordu la poussière à domicile d’un tout petit point face à Coteaux du Luy décidément très performant en déplacement.

Du coup, les hommes de Fred Lanave restent au contact . Ils figurent parmi le trio de dauphins et s’apprêtent à recevoir le leader samedi à Monségur dont la salle devrait rugir comme aux plus belles heures du club. En effet, HDC est désormais seul en tête après avoir corrigé Castelnau Médoc ( 84 à 60 ) car, de son côté, Niort s’est incliné dans les grandes largeurs à Poitiers qui a su profiter de l’absence de l’un des cadres de Laurent Hay. Le trio des dauphins est composé de ESMS, Coteaux du Luy et Niort.

Derrière à une longueur, le Stade Montois a enfin composté un billet à l’export en s’imposant d’un tout petit point à Challans. La rencontre de samedi à Mitterrand face à Poitiers opposera des équipes en forme. La saison dernière, Poitiers avait régalé les puristes par la grande qualité de son jeu. Nul doute que la marque de fabrique ne s’est pas évaporée et que nous allons assister à du beau basket.

Il reste deux journées avant la trêve. On devrait logiquement voir un club Landais mener la danse au soir du 16 décembre mais il n’est pas certain qu’il soit tout seul. Réponse samedi soir du côté de Monségur.

7Z1A8890

Nationale 3 : Victoire à Challans 70 à 71 !

Ils avaient pris le match par le bon bout en prenant 10 longueurs d’avance à la première bouée : 14 à 24. Le second acte fut plus équilibré : 14 partout. Du coup, les Montois menaient les débats à la pause : 28 à 38. La seconde mi-temps fut beaucoup plus compliquée et vit la jeune garde locale refaire son retard : 49 à 51 à la 30è. Les Montois reprirent leurs aises au début de l’acte de vérité ( 53 à 62 à la 36è ) mais les Vendéens recollèrent en à peine 2 minutes : 65 à 66 à 3′ de la fin. Les jaunes refirent un nouvel écart ( 65 à 69 à 2′ ) mais Challans n’abdiquait pas et les deux équipes se retrouvèrent à égalité 69 partout à l’aube de la dernière minute qui vit le grand Nasarré inscrire les deux lancers de la gagne puis provoquer le marché de son adversaire sur la dernière attaque locale. Ouf !

Ce succès lance parfaitement le bloc de décembre des Montois qui auront deux occasions de confirmer cette performance à Mitterrand d’ici la trêve des confiseurs.

Rendez vous  samedi à 20 h à Mitterrand pour la réception de Poitiers qui sera suivie de la grande soirée de Noël.

7Z1A8890

Nationale 3 : Reprise du championnat à Challans.

Après un intermède “Coupe des Landes” bien négocié, les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes attaquent le dernier bloc de l’année en championnat par le plus long déplacement de la saison à Challans. Ils vont y affronter la réserve de l’équipe de Nationale 1 qui, jouant la veille à domicile,  pourrait envoyer quelques joueurs non brûlés renforcer la classe biberon Vendéenne. En effet, Challans possède la formation la plus jeune de la poule mais peut être la plus talentueuse. Il va falloir aux Montois s’appuyer sur l’expérience de ses rares “anciens” pour tenter de faire pencher la balance. Une seconde victoire à l’extérieur lancerait parfaitement ce mois de décembre qui se clôturera par deux réceptions successives à Mitterrand.

Lieu : Challans. Coup d’envoi : 20 h

boules-de-noel

Repas de Noël du SMBM

Le Stade Montois Basket Masculin organise son repas de Noël 2017 à l’issue de la rencontre opposant nos Séniors 1 à Union Poitiers Basket.

Pensez à prendre vos réservations avant le 2 décembre 2017 !

 

Download (PDF, 234KB)

 

Coupon Réponse

Download (PDF, 244KB)

 

Résultats du week-end du 25 et 26 novembre 2017

Résultats du 25-11-2017

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes