Nationale 3 : Les Montois rentrent victorieux de Choltière 72 à 79.

Lieu : Choltière Paulx Mer Morte. Spectateurs : 400.

Arbitres : Messieurs Barbaud et Peslerbe. Mi-temps : 35 à 44.

Scores par quarts temps : 17 à 21 ; 18 à 23 ; 20 à 17 ; 17 à 18.

Choltière Paulx Mer Morte : 23 fautes commises, aucun joueur sorti. 17 lancers réussis sur 22 tentés.

Les points : Boutry 27 ; Geay 13 ( 2 à 3 pts ) ; Endomo N’gbwa 10 ( 2 à 3 pts ) ; Travers T 8 ( 1 à 3 pts ) ; Gariou 6  ; Guerniou 3 ( 1 à 3 pts ) ; Travers M  3  (  1 à 3 pts ) ; Praud 2 ; Duffort – ; Rollet -.

Stade Montois : 26 fautes commises, un joueur sorti : Daroux ( 38è ). 16 lancers réussis sur 21 tentés.

Les points : Boteko 18 ( 1 à 3 pts ) ; Goram 18 ; Dupouy 16 ( 1 à 3 pts ) ; Pawlicki 10 (  2 à 3 pts ) ; Botton 5 ( 1 à 3 pts ) ; Lafferrère 3 ; Matiu 3 ; Campergue 2 ; Daroux 2 ; Laffitte 2 .

Les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes ont renoué avec la victoire mais Cholière a chèrement vendu sa peau. Dans le sillage de leur fer de lance Boutry ( 27 points ), les locaux ont donné du fil à retordre à des Montois privés de Racon. Menés de 17 points au milieu du troisième acte, ils sont revenus à seulement trois longueurs avant de lâcher prise en toute fin de rencontre où les visiteurs ont assis leur victoire depuis la ligne des lancers. Mais le coup passa très près !

Nationale 3 : Troisième déplacement consécutif pour les Montois à Choltière Paulx Mer Morte.

Après avoir reçu à trois reprises fin 2018, les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes effectuent aujourd’hui leur troisième déplacement consécutif. Ils sont rentrés déçus et un peu frustrés de leur voyage à La Roche sur Yon qui s’est soldé par une défaite 69 à 73. Ils voient ainsi le solide leader Castelnau, large vainqueur de leur hôte de ce soir, prendre un peu plus de distance. Pour garder un mince espoir, il leur faut s’imposer chez le 10è qui ne compte que deux victoires à domicile à son actif. Larges vainqueurs au match aller, ils devraient récidiver à condition de garder leurs nerfs solides. Le retour aux affaires du capitaine Adrien Laffitte ( dos ) ne sera pas un luxe à une semaine d’un week-end Coupes bien chargé.

Lieu : Choltière Paulx Mer Morte. Coup d’envoi : 20 h.

Nationale 3 : Les Montois défaits à Roche Vendée 73 à 69.

Lieu : La Roche sur Yon. Spectateurs : 200.

Arbitres : Vincendeau et Bouyer. Mi-temps : 46 à 35.

Scores par quarts temps : 22 à 17 ; 24 à 18 ; 18 à 18 ; 9 à 16.

Roche Vendée : 18 fautes, aucun joueur sorti. 16 lancers réussis sur 25 tentés.

Les points : Gouacide 20 ; Kimoto 17 ( 3 à 3 pts ) ; Boulin 10 ; Delattre 8 ( 2 à 3 pts ) ; Perret 5 ; Chaigneau 4 ; Dieye Dieye 3 ; Koffi 3 ; N’guessan 3.

Stade Montois : 24 fautes, deux joueurs sorti : Racon et Boteko. 15 lancers réussis sur 19 tentés.

Les points : Goram 19 ; Dupouy 15 ; Boteko 10 ; Pawlicki 10 (  2 à 3 pts ) ; Lafferrère 6 ; Racon 5 ; Daroux 4 ; Botton – ; Laffitte – ; Matiu -.

Les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes n’ont pas réédité la performance accomplie la saison dernière et ramènent une défaite de ce déplacement qu’ils imaginaient ressembler à un piège. Ils ont subi la loi de leurs hôtes durant la première mi-temps avant de retrouver enfin un peu d’adresse extérieure et effectuer un premier retour rapidement annihilé par Kimoto à 3 pts. Distancés de 11 longueurs à la dernière bouée, ils sont repassés devant à l’amorce du money time qui leur a hélas été défavorable.

Nationale 3 : Reprise délicate à Roche Vendée.

La trêve des confiseurs est terminée et le championnat reprend par deux déplacements consécutifs pour les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes. Fin 2018, ces derniers ont enchaîné une belle série de quatre victoires, dont trois à domicile. Ils sont sortis vainqueurs du piège tendu par Moutiers sur Lay juste avant Noël et doivent ramener la feuille bleue de ce nouveau déplacement pour continuer sur leur lancée. Mais ils vont trouver face à eux une formation différente de celle qu’ils avaient largement surclassée au match aller ( 81 à 46 ). Les Vendéens ont nettement redressé la barre après avoir changé de coach et sont bien calés en milieu de tableau. Ils se sont certes inclinés deux fois dans leur antre contre HDC puis Saint Georges mais ils y ont croqué le REAL en décembre. Cette rencontre est donc décisive pour la bande à Adrien Laffitte si elle veut rester à portée de fusil du leader Castelnau. Pour cela, il faudra rééditer la belle performance accomplie l’an dernier dans le chef lieu de la Vendée. Cette fois, cela se passera dans la nouvelle salle.

Lieu : La Roche sur Yon. Coup d’envoi : 20 h.

Coupes : Le dernier weekend de janvier sera bien rempli.

Le tirage au sort des 1/8è de finales de la Coupe des Landes a placé l’entente Cauna Souprosse Aurice sur la route des hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes. La rencontre devrait logiquement se dérouler le vendredi 25 janvier puisque les Montois feront leur entrée en Super Coupe Sud Ouest le dimanche 27 janvier dans la salle de Pau Nord Est qui a retrouvé des couleurs en décembre après avoir effectué un début de saison catastrophique.

Nationale 3 : Le point à mi-parcours.

En ces fêtes de Noël, le championnat fait relâche et c’est l’occasion d’établir le bilan de cette première moitié de saison. Tout d’abord, on constate que la poule D est assez hétérogène et que les cinq formations situées au sud de la Garonne occupent les cinq premières places. Il y a en fait deux mini-championnats : l’un pour l’accession en N2, l’autre pour éviter la relégation.

En haut du tableau, la formation de Castelnau Médoc a fait carton plein en remportant ses dix rencontres. Elle a fait le trou sur les trois équipes Landaises qui sont à ses basques. Elle compte deux points d’avance sur le REAL et le Stade Montois, deux équipes qu’elle a toutefois eu l’avantage de recevoir. HDC, le troisième Landais qu’elle a également reçu, pointe à quatre longueurs suite à sa défaite surprise à Challans lors de la dernière journée. La phase retour risque d’être moins favorable aux Médocains qui seront attendus de pied ferme dans les Landes. Toutefois, avec deux points d’avance et un goal average favorable, ils sont idéalement placés pour retrouver la N2. A moins d’un improbable effondrement…

Le REAL semble être l’adversaire le mieux armé pour contrarier les desseins de Castelnau mais, même s’il prend sa revanche du match aller perdu de 8 points, il lui faudra compter sur l’aide des autres clubs Landais pour remonter son retard. En outre, il devra aller à Doazit puis à Mont de Marsan. Les tours décisifs de Coupe des Landes approchant, il n’est pas certain que les Chalossais, qui avaient demandé à réintégrer la Nationale 3 malgré leur maintien sportif en N2, aient la motivation suprême pour aller chercher la première place.

Le Stade Montois a beaucoup reçu lors de cette première phase ( matchs inversés ) et a pris deux gros éclats en déplacement : au REAL puis à Castelnau. Si les Montois ambitionnent de garder l’Espace Mitterrand inviolé de toute la saison ( après un passage délicat à Dorgambide face à Challans soldé par une victoire 84 à 83 ), il leur sera très difficile de reprendre le goal average particulier face aux deux premiers. En outre, il devront aller à Roche Vendée ( une toute autre équipe qu’en début de saison ), à Challans et aussi à Doazit où la notion de revanche sera de mise ( victoire d’un point dans les deux cas ). Bref, pas évident pour eux.

HDC s’est fait piéger à Challans lors de la dernière journée. Les Chalossais ont peut être encaissé la défaite de trop pour pouvoir se mêler à la lutte mais ils auront le privilège de recevoir Castelnau, le REAL et le Stade Montois lors de la phase retour. Les Diables Rouges risquent d’être les grands arbitres de ce championnat et, qui sait ….?

En queue de classement, les deux places de relégables vont se jouer entre Saint Rogatien ( une victoire ), Moutiers sur Lay et Choltière qui en comptent seulement deux. De leur côté, Saint Médard, Roche Vendée, Challans et Saint Georges semblent déjà hors de portée de ces trois formations là.

Reprise du championnat le 12 janvier avec un gros test pour les Montois à Roche Vendée.

En attendant, passez d’excellentes fêtes de fin d’année.

Tirage au sort de la Coupe des Landes : Les Montois évitent les “gros bras”.

Le tirage au sort des 1/8è de finale de la Coupe des Landes a été plutôt clément pour les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes. Ils seront opposés à l’équipe de Cauna Souprosse Aurice, évoluant en R2, qui disposera donc de 14 points d’avance au coup d’envoi. On notera un explosif ESMS – Coteaux du Luy qui rappelle des demi-finales pas si lointaines. Ces rencontres devraient se dérouler fin janvier.

Boutique SMBM : Un avant-goût avant la mise en ligne …

Avant une mise en ligne imminente, le Stade Montois Basket Masculin vous présente un avant-goût de sa nouvelle boutique et ses articles sélectionnés avec soin, marqués des logos du club.

Vous pouvez d’ores et déjà effectuer votre choix !!

Nationale 3 : les montois en déplacement à Moutiers-sur-le-Lay pour un dernier effort avant la trêve.

Après s’être fait peur le week-end dernier lors de la réception de Challans, voici que se profile le dernier match de la phase aller, qui est aussi la dernière rencontre de championnat en 2018, pour les troupes de Patrick DUMAS. Les montois se déplacent pour l’occasion en Vendée, à Moutiers-sur-le-Lay qui occupe l’avant-dernière place du classement avec un bilan de deux victoires pour sept défaites. Il ne faudrait pourtant pas s’y tromper, les vendéens ont remporté leurs deux victoires lors des trois derniers matchs, et ne se sont inclinés que de dix points face à Castelnau Médoc, équipe toujours invaincue pour le moment, lors de la dernière journée. Les joueurs de la préfecture landaise, avec un bilan de sept victoires pour deux défaites, devront donc faire preuve de méfiance et de sérieux lors de ce déplacement afin de glaner une quatrième victoire consécutive avant de profiter d’un repos bien mérité.

Lieu : Moutiers-sur-le-Lay. Coup d’envoi : 20h.

Nationale 3 : victoire dans la douleur face à Vendée Challans Basket 2.

Stade Montois Basket Masculin : 84

Vendée Challans Basket 2 : 83

Lieu : Salle Dorgambide

Spectateurs : 250

Arbitres : MARA et BERNAZEAU

Scores par quart temps : 26 – 23 ; 21 – 15 ; 12 – 21 ; 25 – 24

Stade Montois Basket Masculin : 21 fautes, aucun joueur sorti. 12 lancers réussis sur 20 tentés.

Les points : LAFFERRERE 0 ; BOTEKO LIFULA 22 (dont 1 à 3pts) ; DUPOUY 4 ; RACON 14 ; DAROUX 14 puis PAWLICKI 15 (dont 3 à 3pts) ; BOTTON 0 ; GORAM 5 ; LAFFITTE 10 et MATIU -.

Vendée Challans Basket 2 : 19 fautes, aucun joueur sorti. 17 lancers réussis sur 29 tentés.

Les points : BOUCAUD 14 (dont 1 à 3 pts) ; BRANKI 2 ; LAURATET 12 (dont 1 à 3pts) ; PREIRA 15 (dont 1 à 3pts) ; EMERIAU 16 (dont 1 à 3pts) puis LENOIR 2 ; CHEREMOND 0 ; ALOUEKEY 18 et BESSEMOULIN 4.

Les réservistes du club du Vendée Challans Basket ne se sont pas présentés à la salle Dorgambide pour faire de la figuration ce samedi et ont donné énormément de fil à retordre aux protégés de Patrick DUMAS. Les locaux démarrent la rencontre en cherchant à scorer dans la peinture via DAROUX et RACON, mais les visiteurs leur répondent du tac-au-tac et prennent même l’avantage au score (8 à 13 à la 5ème). Les montois vont devoir intensifier leur défense pour perturber le jeu vendéen et prendre pour la première fois l’avantage sur un triple de PAWLICKI dans la dernière minute du quart temps, terminant ce dernier sur une avance de trois points, 26 à 23.

En début de seconde période, les deux équipes se répondent coup pour coup, mais les assauts de PAWLICKI et BOTEKO permettent aux jaune et noir de prendre un peu le large (45 à 36 à la 19ème). La mi-temps est atteinte sur le score de 47 à 38.

Ce sont les locaux qui démarrent le mieux la seconde mi-temps grâce à plusieurs stops défensifs et une claquette dunk monstrueuse de GORAM sur transition, ils prennent encore un peu d’avance (53 à 42 à la 24ème), mais la jeune garde vendéenne ne s’en laisse pas compter et leur inflige un 2 à 11 (55 à 53 à la 28ème). EMERIAU fait l’étalage de sa polyvalence avant que BOUCAUD ne vienne planter une panier osé en toute fin de quart temps (59 à 59 à la 30ème).

Les deux équipes entament le quart temps de vérité avec beaucoup d’agressivité pour essayer de prendre l’avantage mais les deux équipes n’arrivent pas à se départager, si bien qu’elles sont toujours à égalité à une minute de la fin du match. DAROUX donne l’avantage aux siens sur un rebond offensif, mais PREIRA lui répond à trois points (81 à 82 avec 28 secondes à jouer). BOTEKO inscrit ensuite un panier avec la faute, mais il rate son lancer-franc. Le Stade Montois mène alors d’un point, il reste onze secondes à jouer. RACON commet une faute, mais le jeune LENOIR tremble par deux fois sur la ligne de réparation. Sur le rebond, BOTEKO subit une faute et va à son tour sur la ligne des lancers-francs (83 à 82 avec 6 secondes jouer). L’ailier montois inscrit uniquement le second lancer, donnant deux points d’avance aux siens. En sortie de temps mort, les vendéens trouvent PREIRA qui tire à trois points et manque la cible, mais une faute est sifflée sur le tir, lui offrant trois lancers-francs, alors qu’il ne reste que 0,6 secondes à jouer. Il inscrit le premier mais rate les deux autres, laissant la victoire aux montois qui remportent là leur troisième victoire de rang.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes