Focus Partenaire : Wide & Fresh

Aujourd’hui, on est tellement content du travail réalisé par Jérôme, notre partenaire de Wide & Fresh, que l’on partage avec beaucoup de plaisir.

Nous lui devons notre nouveau logo et toutes ses déclinaisons, nos affiches, nos visuels Facebook et Instagram, les wallpapers de l’écran géant de l’Espace François Mitterrand et bien d’autres choses encore.

Au-delà de son talent de graphiste, il saura vous proposer les idées qui correspondent à votre image.

Alors que vous soyez une entreprise, une association, un club, n’hésitez pas à le solliciter de notre part, ses réalisations sont de qualité pour un tarif à votre portée.

Contactez-nous en message privé pour une mise en relation plus rapide !

#InfoPartenaireSMBM #WideandFresh #ComicsHoops

“Nouvelles du Confinement” avec Yanique Boteko

Communiqué du Président Pierre PARAGE. 🐝🏀💛🖤

Download (PDF, 122KB)

“Nouvelles du Confinement” avec Marc-Antoine Pawlicki

Nationale 3 : La FFBB met fin aux championnats et aux Coupes de France.

La FFBB a décidé de mettre fin à tous les championnats nationaux, régionaux et départementaux ainsi qu’aux différentes Coupes Nationales. Il n’y aura donc plus de rencontres d’ici la fin de la saison.

La Ligue de Nouvelle Aquitaine et le Comité des Landes vont se réunir très prochainement et vont prendre des décisions vis à vis de la poursuite ou de la fin des épreuves en cours qui sont de leur compétence. Il est probable qu’elles s’alignent sur la Fédération.

A suivre…

http://www.ffbb.com/arrets-des-competitions-federales

COMMUNIQUÉ COVID 19

Pour faire suite aux annonces et recommandations de Mr le Président de la République Emmanuel Macron et de son gouvernement, de la Fédération Française de Basket-Ball, du Comité des Landes de Basket-Ball et afin de faire face à la crise sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus COVID-19, le Stade Montois Basket Masculin vous informe que toutes ses activités liées au basket-ball sont suspendues jusqu’au 31 mars minimum.

Cela comprend :

–              Les matchs de championnats et de coupes

–              Les tournois

–              Les stages

–              Les entrainements

Et s’applique aux catégories :

–              U7 (baby-basket)

–              U9 (mini-poussins)

–              U11 (poussins)

–              U13 (benjamins)

–              U15 (minimes)

–              U17 (cadets)

–              U20 (juniors)

Vous retrouverez tous les communiqués en cliquant sur les liens ci-dessous :

Nous ne manquerons pas de vous informer en cas de modifications des directives à respecter, par mail, par SMS ou par le relai des éducateurs encadrant vos enfants.

Nationale 3 : Les Montois vainqueurs à l’usure face à Challans 89 à 62.

Lieu : Espace Mitterrand. Spectateurs : 500.

Arbitres : Trajaut et Rego-Correira. Mi-temps : 38 à 28.

Scores par quarts temps : 17 à 10 ; 21 à 18 ; 25 à 22 ; 26 à 12.

STADE MONTOIS : 17 fautes personnelles, aucun joueur sorti. 12 lancers francs réussis sur 17 tentés.

Les points : Puertas 24 ; Boteko 16 ; Laffitte 10 ( 1 à 3 pts ) ; Daroux 9 ( 1 à 3 pts ) ; Botton 8 ( 2 à 3 pts ) ; Pawlicki 8 ( 2 à 3 pts ) ; Baranieki 5 ( 1 à 3 pts ) ; Dupouy 4 ; Goram 3 ; Lafférrère 2.

CHALLANS :  16 fautes personnelles, un joueur sorti : Alouekey à la 38è. 5 lancers francs réussis sur 21 tentés.

Les points : Boucaud 16 ; Alouekey 13 ; Thiam 9 ( 1 à 3 pts ) ; Kimoto 8 ( 2 à 3 pts ) ; Lauratet 8 ( 2 à 3 pts ) ; Dieye Dieye 4 ; Bats 3 ; Diakité – ; Yrius – .

A une semaine du “combat des chefs” qui va se dérouler à Castelnau Médoc samedi prochain, les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes se devaient d’accomplir ce qui pouvait paraître être une formalité face à la jeune garde de Challans. Comme  certains l’avaient craint, l’entame ne fut pas des meilleures passé le panier initial de l’inévitable Puertas. Les maladresses se succédèrent et le score évolua peu. Le capitaine Lauratet répondait aux locaux par des triples : 6 partout à la 4è. Le jeu est un peu fou, ce qui explique les nombreuses approximations : 12 à 8 à la 8è. Les Montois font preuve d’un peu plus de réalisme à l’image de Flo Lafférrère qui boucle le premier acte : 17 à 10 . Pour autant, les visiteurs ne lâchent rien et font bonne figure par Thiam qui répond au superbe alley hop de Botéko ( 25 à 20 à la 15è ). Passé le quart d’heure de jeu, la puissance des locaux commence à entamer la résistance des Vendéens et l’écart se creuse malgré la bonne entrée du jeune Bats : 38 à 28 à la pause. Après une reprise somme toute équilibrée, Alvine Goram réveille Mitterrand par un panier dont il a le secret puis Pawlicki y va de son triple : 49 à 37 à la 26è. Durant le reste du quart temps, l’écart se stabilise autour des 10 unités et la puissance de Puertas permet aux locaux de virer en tête à la dernière bouée : 63 à 50. Ce dernier, bien aidé en défense et bien servi en attaque par son compère Dupouy, ôte tout espoir de victoire aux Vendéens dès le début de l’acte de vérité : 69 à 50 à  la 33è. Le match devient à sens unique et les Montois se dirigent tranquillement vers une nouvelle victoire face à des visiteurs résignés : 89 à 62.

Cette nouvelle victoire permet aux Montois d’aborder la prochaine journée dans le fauteuil du leader à Castelnau Médoc. Les Girondins se sont imposés à Saint Georges et les deux équipes vont débuter cette véritable finale à égalité de points. Le vainqueur prendra à coup sûr une grosse option pour la première place.

Nationale 3 : Nouveau match piège à Mitterrand samedi face à Challans.

Samedi dernier, les hommes de Patrick Dumas et Jeff Cabannes ont senti le vent du boulet passer au ras de leur tête et ils ont attendu la dernière seconde pour s’imposer face à Saint Médard 81 à 79. A leur décharge, ils avaient encaissé une semaine plus tôt face aux Espoirs de Bourg leur seconde défaite de la saison qui leur ôtait toute chance de glaner un point de bonus en championnat. Il n’était pas évident de se remobiliser en quelques jours après une telle déception mais ils l’ont fait avec hargne et sang froid. Il va de nouveau leur en falloir pour leur seconde réception consécutive car les Vendéens de Challans sont en mode “opération maintien” comme l’atteste le gros “carton” qu’ils viennent d’infliger à l’Elan Tursan ( 104 à 65 ) et vont se présenter à Mitterrand avec des ambitions. Ils sont en outre restés amers après leur défaite en prolongation au match aller et leur vaine remontée de 20 points au dernier quart temps. Ils comptabilisent pour l’instant 24 points ce qui les maintient au dessus de la ligne de flottaison mais ils n’ont qu’un seul point d’avance sur le premier relégable. Pour une fois, le calendrier leur offre la possibilité d’aligner leur équipe type car le championnat de N1 fait relâche ce weekend. Il est probable que leurs deux meilleurs éléments, qui ont une moyenne de 10 minutes de temps de jeu à ce haut niveau, viendront prêter main forte à leurs jeunes camarades. C’est donc avec la plus grande vigilance que les Montois devront aborder cette rencontre sans trop penser à la grande finale de la poule qui se disputera le samedi 14 à Castelnau Médoc. Chaque résultat va peser de plus en plus lourd dans la quête de la première place mais aussi dans celle du maintien. Ceux qui seront les plus déterminés tireront les marrons du feu.

Lieu : Espace Mitterrand. Coup d’envoi : 20 h.

Nationale 3 : Le sprint final est lancé.

Il ne reste plus que cinq journées avant le coup de gong final du samedi 4 avril au soir. Hasard du calendrier, ces cinq rencontres vont se succéder sans aucune coupure.

En tête de la poule, les choses sont limpides : la première place ne peut plus être obtenue que par le Stade Montois ou Castelnau Médoc. En s’inclinant d’extrême justesse à Mitterrand, les Poudriers de Saint Médard ont perdu toute chance de passer devant. Ils comptent désormais cinq points de retard sur les deux co-leaders qui les ont battus à deux reprises. Comme les deux gros bras vont de surcroît se rencontrer le 14 mars à Castelnau ( il y aura bien un vainqueur ), la messe est dite pour Saint Médard.  Nous reviendrons sur le “combat des chefs” plus avant.

En queue de classement, les choses se sont un peu décantées mais les jeux ne sont pas encore faits. Avec un total de seulement 22 points, La Rochelle 2 semble la formation la plus mal embarquée car elle n’aura que deux rencontres à domicile à disputer pour trois déplacements. Roche Vendée a le même nombre de points mais recevra trois fois ( dont La Rochelle et Elan Tursan ) lors de ces cinq dernières journées. Roche affrontera quatre adversaires directs pour le maintien. Ce sera aussi le cas pour Grandfonds ( 23 points ) qui devra en revanche voyager trois fois. Compliqué pour les Lot et Garonnais ! Cela ne sera pas simple non plus pour l’Elan Tursan ( 23 points ) qui se déplacera aussi trois fois. Quant aux autres Lot et Garonnais de Colayrac ( 23 points ), ils auront l’avantage de recevoir trois fois et affronteront quatre adversaires directs. Cela ne signifie pas pour autant que les trois formations qui seront reléguées le 4 avril au soir sont dans cette liste de cinq. Challans, Val d’Albret et Saint Georges ne comptent “que” 24 points et ne sont pas encore à l’abri. Il y aura en effet tellement de confrontations directes entre ces huit équipes qu’il est impossible de faire un pronostic infaillible à ce jour. Chaque semaine risque de nous réserver sont lot de surprises ou d’exploits. Attendons donc.

En tête, les choses sont plus claires : les deux co-leaders, toujours au coude à coude, vont recevoir deux fois et se déplacer trois fois. Est-ce le signe qu’ils termineront avec le même nombre de points le 4 avril au soir ? Rien n’est moins sûr. Tous les spécialistes ont inscrit en rouge sur leur agenda la date du 14 mars, soir où Castelnau va recevoir le Stade Montois. Le gymnase Canterane va se transformer en véritable volcan d’autant que les Montois ont été les seuls à faire mettre genou à terre, et de quelle manière ( 75 à 52  ), aux hommes de l’inoxydable Président Tresmontant. Il y aura donc de la revanche dans l’air et il faudra que les gars de la Préfecture des Landes mettent le casque lourd. Le combat sera féroce ! Chacun cherchera à remporter la victoire mais la notion de goal average direct aura aussi son importance. Pour l’instant, les Montois ont l’avantage : + 23.

Pour autant, le vainqueur de cette rencontre ne sera pas assuré de terminer premier. Ce samedi, la 18è journée aura peut être réservé son lot de surprises. Le Stade Montois reçoit Challans qui, en danger, va se déplacer avec la meilleure équipe possible en profitant du weekend de relâche du championnat de Nationale 1. Ce sera un second match piège consécutif pour les hommes de Patrick Dumas après la réception de Saint Médard. De son côté, Castelnau se rend à Saint Georges qui les avait poussés à la prolongation en Médoc. Les Vendéens ont un urgent besoin de points…. Là aussi, rien n’est joué d’avance.

Passé le 14 mars, il restera trois journées et deux déplacements pour les deux belligérants. Peut être que les Gersois de Valence Condom vont servir d’arbitre pour la montée puisqu’ils vont recevoir le Stade Montois le 29 mars puis Castelnau lors de la dernière journée. Peut être faudra-t-il attendre les derniers instants de la saison pour connaître le premier de cette poule D.

Nationale 3 : Victoire aux forceps face à Saint Médard 81 à 79.

Lieu : Espace Mitterrand. Spectateurs 600.

Arbitres : Messieurs Sauvignon et Lavens. Mi-temps : 41 à 39.

Scores par quarts temps : 17 à 17 ; 24 à 22 ; 22 à 27 ; 18 à 13.

STADE MONTOIS : 25 fautes commises, un joueur sorti : Baranieki à la 25 ème. 12 lancers francs réussis sur 21 tentés.

Les points : Goram 23 ; Puertas 14 ; Boteko 8 ; Daroux 8 ; Lafférrère 8 ; Pawlicki 8 ( 2 à 3 pts ) ; Laffitte 4 ; Botton 3 ( 1 à 3 pts ) ; Dupouy 3 ; Baranieki 2.

SAINT MEDARD : 24 fautes commises, un joueur sorti : Caille à la 39 ème. 23 lancers réussis sur 28 tentés.

Les points : Caille 23 ; Darrigand 23 ( 3 à 3 pts ) ; Beesley 10 ( 1 à 3 pts ) ; Croci 9 ; Le Prado 6 ( 2 à 3 pts ) ; Ballade 4 ; Kouloumba 4 ; Fautrat – ; Mathieu -.

Comme il est de coutume cette saison, cette troisième rencontre entre les deux formations a donné lieu à un chassé croisé où, à la fin, ce sont les Montois qui gagnent. Pourtant, ce coup-ci, les supporteurs Montois sont passés très près d’une crise cardiaque. Botéko déflorait le planchot rapidement mais les attaquent buttèrent alors sur des défenses cadenassées des deux côtés. Au bout de trois minutes, Saint Médard n’avait pas inscrit le moindre point mais les Poudriers ne laissaient aucun espace et finirent par prendre la poudre d’escampette 8 à 12 à la 8è sur un score de benjamins. Des deux côtés, le manque d’adresse était criard et le score évolua en fin de quart temps grâce à un rythme plus soutenu : 17 partout à la 10è. Florian Lafférrère mit le feu au parquet dans la première minute du second acte puis Alvine Goram se trouva à la conclusion d’une belle action collective pour obliger Coach Delhorbe à demander un temps mort : 23 à 17 à la 13è. Ce temps mort s’avéra bénéfique et les Poudriers égalisèrent en une minute. Tout était à refaire pour les locaux qui s’en remirent alors à Puertas, discret jusque là. Bien servi par ses partenaires, il enchaîna les réussites de près à la barbe d’Aurélien Caille ( 37 à 32 ). Pour autant, les Poudriers ne lâchaient pas et égalisèrent 37 partout à la 19è. Les Montois parvinrent péniblement à garder deux longueurs d’avance à la pause : 41 à 39.

La reprise est résolument Montoise dans le sillage d’Alvine Goram qui fait le show : 51 à 45 à la 23è. Saint Médard ne perd pas pour autant le fil et recolle par Darrigand avant de passer devant en profitant de la 5è faute de Baraniéki trop naïf ( 26è ). De surcroît, la défense de zone des Poudriers rend stérile l’attaque Montoise et les Bordelais s’échappant 53 à 59 à la 27è. Les Montois mettent un coup de collier pour revenir mais les expérimentés Darrigand et Caille les renvoient à leurs chères études : 63 à 66 à la 30è.

Le début du dernier acte est bouclé à triple tour de part et d’autre. Le score évolue peu : 65 à 69 à la 34è. Les Montois s’arrachent péniblement de cette zone gluante et obtiennent l’égalisation par Dupouy à la 35è. Pawlicki fait enfin exploser la salle par un triple et les Montois repassent devant. La tension monte dans la peinture entre Caille et Goram. Pour autant, les Montois sont devant 74 à 72 à trois minutes du buzzer. L’inévitable Darrigand replace les siens en tête sur un nouveau triple. Chaque possession pèse alors un lingot d’or et les supporteurs retiennent leur souffle. Egalité à une minute  ( 77 partout ) puis égalité à 16 secondes : 79 partout avec balle à Saint Médard. Hélas pour les Bordelais, Darrigand marche sur la ligne de touche et rend la possession aux Montois qui inscrivent le panier de la gagne à 3 dizièmes de secondes du buzzer par Alvine Goram qui aura été le facteur X de la rencontre. La remise en jeu en forme d’halley oop s’est révélée infructueuse pour les Bordelais et les Montois enregistrent une nouvelle victoire sur les Poudriers par un faible écart. Cela leur permet de conserver la tête de la poule avant la réception de Challans samedi prochain.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes