Nationale 3 : victoire dans la douleur face à Vendée Challans Basket 2.

Stade Montois Basket Masculin : 84

Vendée Challans Basket 2 : 83

Lieu : Salle Dorgambide

Spectateurs : 250

Arbitres : MARA et BERNAZEAU

Scores par quart temps : 26 – 23 ; 21 – 15 ; 12 – 21 ; 25 – 24

Stade Montois Basket Masculin : 21 fautes, aucun joueur sorti. 12 lancers réussis sur 20 tentés.

Les points : LAFFERRERE 0 ; BOTEKO LIFULA 22 (dont 1 à 3pts) ; DUPOUY 4 ; RACON 14 ; DAROUX 14 puis PAWLICKI 15 (dont 3 à 3pts) ; BOTTON 0 ; GORAM 5 ; LAFFITTE 10 et MATIU -.

Vendée Challans Basket 2 : 19 fautes, aucun joueur sorti. 17 lancers réussis sur 29 tentés.

Les points : BOUCAUD 14 (dont 1 à 3 pts) ; BRANKI 2 ; LAURATET 12 (dont 1 à 3pts) ; PREIRA 15 (dont 1 à 3pts) ; EMERIAU 16 (dont 1 à 3pts) puis LENOIR 2 ; CHEREMOND 0 ; ALOUEKEY 18 et BESSEMOULIN 4.

Les réservistes du club du Vendée Challans Basket ne se sont pas présentés à la salle Dorgambide pour faire de la figuration ce samedi et ont donné énormément de fil à retordre aux protégés de Patrick DUMAS. Les locaux démarrent la rencontre en cherchant à scorer dans la peinture via DAROUX et RACON, mais les visiteurs leur répondent du tac-au-tac et prennent même l’avantage au score (8 à 13 à la 5ème). Les montois vont devoir intensifier leur défense pour perturber le jeu vendéen et prendre pour la première fois l’avantage sur un triple de PAWLICKI dans la dernière minute du quart temps, terminant ce dernier sur une avance de trois points, 26 à 23.

En début de seconde période, les deux équipes se répondent coup pour coup, mais les assauts de PAWLICKI et BOTEKO permettent aux jaune et noir de prendre un peu le large (45 à 36 à la 19ème). La mi-temps est atteinte sur le score de 47 à 38.

Ce sont les locaux qui démarrent le mieux la seconde mi-temps grâce à plusieurs stops défensifs et une claquette dunk monstrueuse de GORAM sur transition, ils prennent encore un peu d’avance (53 à 42 à la 24ème), mais la jeune garde vendéenne ne s’en laisse pas compter et leur inflige un 2 à 11 (55 à 53 à la 28ème). EMERIAU fait l’étalage de sa polyvalence avant que BOUCAUD ne vienne planter une panier osé en toute fin de quart temps (59 à 59 à la 30ème).

Les deux équipes entament le quart temps de vérité avec beaucoup d’agressivité pour essayer de prendre l’avantage mais les deux équipes n’arrivent pas à se départager, si bien qu’elles sont toujours à égalité à une minute de la fin du match. DAROUX donne l’avantage aux siens sur un rebond offensif, mais PREIRA lui répond à trois points (81 à 82 avec 28 secondes à jouer). BOTEKO inscrit ensuite un panier avec la faute, mais il rate son lancer-franc. Le Stade Montois mène alors d’un point, il reste onze secondes à jouer. RACON commet une faute, mais le jeune LENOIR tremble par deux fois sur la ligne de réparation. Sur le rebond, BOTEKO subit une faute et va à son tour sur la ligne des lancers-francs (83 à 82 avec 6 secondes jouer). L’ailier montois inscrit uniquement le second lancer, donnant deux points d’avance aux siens. En sortie de temps mort, les vendéens trouvent PREIRA qui tire à trois points et manque la cible, mais une faute est sifflée sur le tir, lui offrant trois lancers-francs, alors qu’il ne reste que 0,6 secondes à jouer. Il inscrit le premier mais rate les deux autres, laissant la victoire aux montois qui remportent là leur troisième victoire de rang.

Pas de trackback et commentaire autorisés.

Comments are closed.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes