Super Coupe “Sud Ouest” : Le Stade Montois est le premier qualifié pour le Final Four de Pomarez

Dans le premier choc 100% landais de ces quarts de finale, les Montois, pensionnaires de NM3, ont éliminé l’ESMS qui évolue une division au dessus

Stade Montois Basket  (+7) : 80
E.S.M.S : 73

Quart-temps : 32 –18 ; 14 – 21 ; 17 – 19 et 17 – 15.

Stade Montois : LAFFITTE 10 (dont 1 à 3pts), PAWLICKI 8 (dont 2 à 3pts), BOTEKO LIFULA 25 (dont 1 à 3pts), RACON 10, DAROUX 5 puis LAFFERRERE 6, BOTTON 0, MATIU 0, GORAM 2 et DUPOUY 7 (dont 1 à 3pts).

E.S.M.S : JOFRESA 14 (dont 1 à 3pts), GAYON 4, MEDENOUVOU 8, GAUTHIER 0, PAVLOVIC 15 puis SABATOU 10 (dont 1 à 3pts), SEBIE 3 (1 à 3pts), GILBERT 17, LAFARGUE 0 et DARRIEUTORT 2.

Le Stade Montois tient sa revanche. Eliminés en quart de finale de la Coupe des Landes par l’ESMS, les Montois lui ont rendu la monnaie de sa pièce  vendredi soir en quart de finale de la Super Coupe “Sud Ouest”. Les Stadistes bouclent ce choc 100% landais avec 7 points d’avance (80–73), soit leur bonus initial dû à la division d’écart entre les deux formations.

Le dunk rageur de Racon dès l’entre-deux laisse présager un match plein d’engagement. Du côté de l’Élan, Medenouvo est au four et au moulin, mais les Chalossais se heurtent à des Montois qui parviennent à perturber leur mise en place offensive, forçant Pouxvielh à prendre son premier temps-mort (21–10 à la 7e).

Malgré l’alternance défensive proposée par les visiteurs, les troupes de Dumas restent concentrées et terminent le quart-temps avec quatorze points d’avance (32 – 18 à la 10e). Lors du second quart-temps, les Montois continuent de défendre fort mais le retour de Jofresa sur le terrain vient ramener de la fluidité dans le jeu de Chalossais qui retrouvent la confiance et infligent un 8 à 19 à leurs hôtes (40–37 à la 18e).

Le jeune Matiu s’illustre par un excellent passage défensif et permet aux Montois de reprendre un peu d’air à la pause (46–39 à la mi-temps). Au retour des vestiaires, Jofresa continue de peser sur le jeu chalossais et les partenaires de Gayon imposent aux Montois un 0–11 (46–50 à la 22e). Laffitte sonne la révolte montoise en inscrivant 5 points consécutifs, emmenant toute l’équipe dans son sillage. Les jaune et noir redressent la tête et font à nouveau preuve de combativité, ce qui leur permet de reprendre l’avantage en cette fin de quart-temps (63–58 à la 30e).

Dans le dernier quart-temps, les deux équipes durcissent le jeu et laissent place à une certaine maladresse, en témoigne le tableau d’affichage bloqué à 76–64 pendant plus de deux minutes. Le meneur espagnol de l’Élan a beau faire parler tout son talent, les locaux ne faiblissent pas et répondent présents au défi physique que leur imposent les blanc et vert..

Grâce à leur abnégation, les Montois gardent l’Espace Mitterrand inviolé cette saison et s’ouvrent les portes des arènes de Pomarez avec la possibilité de finir la saison en beauté avec leurs supporters.

Pas de trackback et commentaire autorisés.

Comments are closed.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes