Nationale 3 : Les Montois surclassent Colayrac 89 à 68.

Lieu : Espace Mitterrand. Spectateurs : 350.

Arbitres : Messieurs Nassiet et Jawhara. Mi-temps : 45 à 38.

Scores par quarts temps : 23 à 22 ; 22 à 16 ; 21 à 8 ; 23 à 16.

STADE MONTOIS : 17 fautes personnelles, aucun joueur sorti. 5 lancers francs réussis sur 9 tentés.

Les points : Goram 24 ; Garcia Urbina 16 ( 4 à 3 pts ) ; Pawlicki 11 ( 2 à 3 pts ) ; Baal 9 ( 1 à 3 pts ) ; Bellot 7 ( 1 à 3 pts ) ; Lafférrère 6 ; Daroux 5 ; Dupouy 5 ( 1 à 3 pts ) ; Botton 3 ( 1 à 3 pts ) ; Cazaubon 3.

COLAYRAC : 12 fautes personnelles, aucun joueur sorti. 8 lancers francs réussis sur 19 tentés.

Les points : Assim 17 ( 2 à 3 pts ) ; Bakowski 11 ; Mangiardi 10 ; Laulan 9 ( 1 à 3 pts ) ; Baros 6 ;  Demont 6 ; Perrin 6 ; Pokora 3 ( 1 à 3 pts ) ; Anselme – ; Caulier -.

Privés une nouvelle fois de leur colosse Dani Puertas ( dos ), les Montois ont éprouvé pas mal de difficultés en début de rencontre . La faute incombe à des visiteurs bien en place et redoutablement adroits à 3 points à l’instar de l’éternel Laulan ( 2 à 8 à la 3è ). Fort heureusement, les locaux s’imposent dans les airs et recollent grâce au pompier de service Garcia Urbina et une belle série de Baal qui se rappelait au bon souvenir de ses anciens partenaires. Il faut cependant un triple de Pawlicki en toute fin de quart temps pour les voir enfin passer devant : 23 à 22 à la 10è. Au second acte, le travail de sape des intérieurs Montois commence à faire son effet et permet au jeune Bellot de se mettre en évidence ( 41 à 35 à la 28è ). Les visiteurs perdent de leur superbe. Goram règne sans partage dans les airs et enfonce le clou juste avant la pause atteinte sur le score de 45 à 38. Dès l’entame de seconde mi-temps, la tentative de défense en zone déclenchée par les verts est littéralement explosée par un nouveau triple de Pawlicki après une belle circulation de balle. Les verts font illusion grâce à une adresse retrouvée et leur meneur Assim très percutant mais manquent cruellement de munitions. Les Montois captent tous les rebonds, s’offrent des secondes et des troisièmes chances ce qui leur permet de creuser irrémédiablement l’écart : 57 à 43 à la 25è. La fatigue se fait sentir à la fin du troisième acte et le jeu perd un peu en qualité. L’adresse fuit les deux équipes et l’écart se stabilise. Les Montois abordent la dernière ligne droite largement en tête : 66 à 52. Dans le sillage de Goram irrésistible ( 10 points au dernier quart temps ), ils ne laissent aucun espoir à leurs adversaires au dernier acte. L’écart franchit allègrement la barre des 20 points ( 86 à 63 à la 38è ) et la rencontre se termine sur le score de 89 à 68. Par leur écrasante domination au rebond et une fluidité de jeu retrouvée, les Montois ont enrayé l’attaque mitraillette des Lot et Garonnais.

Pas de trackback et commentaire autorisés.

Comments are closed.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes