voeux

Bonsoir à tous

Le bureau de la section et moi même souhaitons à tous les bénévoles qui viennent oeuvrer lors de nos différentes manifestations nos meilleurs voeux de bonheur et surtout santé

Que 2018 soit riche aux seins de vos sections en terme de résulats

Je souhaite par la même occasion la bienvenue au sein de notre section de nos amis du canoé qui rejoignent cette année la bodéga après une interruption de quelques années

A très bientôt pour de nouvelles aventures qui commencent dèja fin mars

Serge

 

plats

La Bodega c’est aussi ça !!!

Les tapas (nom féminin, généralement pluriel) sont des amuse-gueules d’origine espagnole. On consomme habituellement plusieurs petits plats en même temps.

Elles font partie de la culture culinaire d’Espagne. Généralement, elles sont servies en petites rations et accompagnent un verre de vin ou de bière. Les repas de tapas sont propices à la conversation, parce qu’on n’est pas concentrés sur un repas complet servi devant nous. Il est coutume de manger les tapas debout accoudé au bar ou assis à table.

La tapa peut être servie en portion (ración), en demie portion (media ración), ou encore en tapa proprement dite (petite portion de dégustation), parfois piquée d’un cure-dent (pincho).

Diverses et variées, les tapas sont la représentation en miniature de chaque gastronomie régionale espagnole.

Étymologie
Une théorie estime que le mot tapa vient du francique tappo (cf. français « tapon » et « tampon ») d’où dérive le castillan tapar qui signifie « boucher, recouvrir » (un verre en l’occurrence).

Certains pensent que le sens d’« amuse-gueule » s’explique par le fait qu’à l’origine on pourrait servir à l’apéritif une tranche de pain avec fromage, charcuterie ou une autre chose posée sur le verre de vin, formant ainsi une sorte de couvercle. Une théorie dit que ce serait pour que les insectes ou le sable amené par le vent, aux tabernas (auberges ou bistrots) dans lesquelles on servait ne tombent pas dans les boissons. Une autre théorie prétend que c’était le roi Alphonse X le Sage qui, inquiet pour la santé des espagnols et par leur goût pour le vin, avait obligé les Espagnols à manger quelque chose avec chaque verre.

1979362_274536569399058_7543535320911342113_o

C’est quoi la Bodega ???

Bodega est un terme occitan désignant un instrument de musique à vent de la famille des cornemuses (synonyme craba ou boudègue), joué dans la Montagne Noire (aux confins des départements français du Tarn, de l’Aude, de l’Hérault et de la Haute-Garonne).

La poche est constituée d’une peau de chèvre (parfois de mouton) entière sur laquelle sont fixées des pièces de bois (le plus souvent en buis) qui sont :

  • Le bufet (soufflet) dans lequel souffle le bodegaire pour remplir la poche
  • le graile (hautbois) équipé d’une anche double qui permet de jouer la mélodie
  • la bonda (bourdon), long tuyau reposant sur l’épaule du musicien et muni d’une anche simple en roseau (tonalité FA).

Jeu

  • La tessiture de l’instrument s’étend de la sous-tonique mi3 bémol au sol4 ; les tonalités de jeu sont Fa / Sib.
  • Le répertoire de la Bodega est constitué de complaintes, de musiques à danser du Tarn (branlous, branles, buta vam) mais aussi des valses, scottish ou encore mazurkas.
  • Le jeu peut être accompagné d’un hautbois (grailhe) mais ce mode de jeu n’est pas attesté par les témoignages d’anciens bodegaires.

Par extension le lieu où les participants aux férias se rassemblent pour danser, discuter et boire porte le nom de bodega.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes