Le club

Venu de l’île d’Okinawa, le karaté nous a été transmis par les japonais.

Cet art martial est arrivé en Europe vers les années 1960.

D’abord sous la tutelle du judo, puis indépendant en 1975 avec la naissance de la F.F.K.A.M.A. (Fédération Française de Karaté et Arts Martiaux Affinitaires).

Le Karaté Do (voie de la main vide) est une forme d’escrime pieds/poings issu des formes anciennes de Bu Jutsu pratiqués par les samouraïs. Cette forme de combat japonaise est devenue aujourd’hui à la fois une discipline d’enseignement traditionnel et un sport de compétition.

Lors de l’entraînement et des compétitions, les coups portés doivent être parfaitement contrôlés, ce qui en fait une merveilleuse école pour les jeunes. La pratique du karaté chez l’enfant aide à la canalisation de l’agressivité, favorise son développement et lui donne une grande confiance en lui.

Persévérance, courtoisie, maîtrise de soi sont les qualités du karatéka.

 

Le Karaté se pratique à Mont de Marsan dans les Landes depuis 1966, date à laquelle Dominique VALERA effectue son Service Militaire au 6e R.P.I.M.A. Le Karaté s’est pratiqué durant quelques années dans différentes salles situées rue Maubec puis rue Lacataye.

Il connaît un essor en 1972 avec l’arrivée comme enseignant de Guy MALMARY, professeur diplômé d’état.

Le 11 avril 1974, le Karaté Club Montois rejoint le Stade Montois et déménage Salle Henri Lacoste.

Guy MALMARY enseigne le karaté au Stade Montois jusqu’en 1982.

A son départ, l’enseignement est confié à Hassan MASTASS.

En 1983, le Club connaît une nouvelle dimension avec la création d’une section enfants de 7 à 13 ans.

Depuis 2005, la section a diversifiée son offre en proposant deux nouvelles disciplines que sont le Karaté Contact et le Body Karaté.

Le Karaté Contact, synthèse du karaté traditionnel, de la boxe anglaise et d’autres sports de combat, allie des exercices d’attaque, de défense et d’esquives. Il s’applique particulièrement à améliorer l’efficacité des techniques et est adaptée aux nouvelles exigences modernes.

Le Body Karaté, quant à lui, allie des chorégraphies, des mouvements de gymnastique et de combat, le tout sur des musiques rythmées. Il a pour objectif l’amélioration de la condition physique (puissance, force, souplesse, détente et rapidité) et permets aux adeptes de se défouler en libérant leur agressivité et leur stress.

 

Le Club a bénéficié tout au long de ces années du soutien de ses différents présidents :

BEOUTIS, J. TOUYA (1977/80) – G. LIGNAC (1980/84) – G. HENNOTTE (1984/89)

C.PASQUEL (1989/93) – D. NICOLAS (1993/96) – J. ROUSSEAU (1996/97)

R. FOUCHEROT (1997/2005) – DOUARIN (2005/07) – R. DOUARIN (2007/09)

J. PEREZ (2009/11) et actuellement M. ALMONT.

 

A ce jour, Hassan MASTASS, 7ème dan, diplômé d’état continue d’enseigner son art au sein du Stade Montois.

Pilier du club, il ne compte depuis plus de 30 ans, ni son temps ni son énergie pour façonner les karatékas montois.

 

Durant toutes ces années, les enfants ont régulièrement obtenus de bons résultats aux challenges départementaux, régionaux et inter régionaux.

L’enseignement et le travail de qualité dispensé par Hassan MASTASS depuis de nombreuses années a permis au STADE MONTOIS d’être représenté lors des compétitions au plus haut niveau grâce à la réussite de Sandra, Karim et Sabrina MASTASS, de Jérémy AUBERY ainsi que de l’équipe féminine.

 

Vous trouverez dans la section “L’histoire” :

     – Les résultats en compétition.

    – Les ceintures noires.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes