IMG_5363

Athlétisme à Boniface ce dimanche !

La section Stade Montois Athlétisme, forte de ses 350 licenciés, organise ce dimanche un challenge départemental benjamins et minimes sur le stade Boniface. Légende de la photo : Marine au saut à la perche sous les yeux du Président Entraineur Jean Luc Dufau IMG_5363.PNG

20170408_215040

Victoire et maintien assuré pour le Stade Montois Basket Masculin !

Le Stade Montois Basket Masculin remporte une victoire à l extérieur sur le score de 81 à 58 et assure son maintien en Nationale 3 ! Match de Gala samedi prochain pour fêter ça tous ensemble ! Félicitations aux hommes de Pierre Parage ! 20170408_215040.jpg

IMG_5349

Victoire du Stade Montois Football !

Superbe victoire du Stade Montois Football qui inflige une cuisante défaite à Rodez, leader du championnat, par 5 buts à 1 ! Bravo pour ce football de qualité proposé par les hommes de Pierre Aristouy ! Merci aux 1 000 spectateurs présents, merci à la banda “Les Infatigables”, merci à tous ! Chers Montois, chers Landais, il y a du spectacle à l Argenté avec des joueurs amateurs. Le spectacle n est pas qu à l Espace Mitterrand ! Philou, on pense à toi ! IMG_5349.PNG

IMG_5309

« Mont de Marsan est une ville sûre » grâce au travail de fond du Commissariat de Police qui a ouvert ses portes au Stade Montois !

Le Commissaire Alain Djian et le Major Eric Badet ont reçu ce mercredi les jeunes licenciés du Stade Montois Prepasport accompagnés de leur encadrement.

Une matinée riche en échanges qui a permis de mettre en avant les 380 métiers qui existent dans la Police en présentant quelques spécificités locales.

Beaucoup de chiffres ont été donnés et expliqués montrant que le Commissariat de Mont de Marsan réalise un excellent travail de proximité, de sensibilisation, d’intervention et d’élucidation.

En 2016, ce sont environ 3 000 faits d’atteintes aux biens qui ont été recensés dans les Landes

  • dont 335 cambriolages (la moyenne nationale en rapport au nombre d’habitant est de 400)
  • dont 1 362 vols simples (ce sont des vols qui pourraient être évités – vols dans les autos qu’on laisse ouvertes, vols de sacs à main dans les commerces, vol dans les habitations car on laisse la porte ouverte, vol de nuit en été car on laisse les fenêtres ouvertes (nombre supérieur au panel National qui pourraient être évités avec plus de vigilance)
  • dont 700 atteintes aux personnes (principalement des bagarres « festives » sur fond d’alcool entre voisins, amis, sortie de boites …).

Concernant le taux d’élucidation, les effectifs du Commissaire Djian effectuent un travail remarquable puisqu’il est supérieur à la moyenne nationale (le soutien de la population est aussi important, en appelant le 17 pour chaque véhicule ou individu suspect aperçu dans un secteur, permettant aux effectifs de police une rapide levée de doute ou une intervention immédiate si nécessaire).

D’autres champs d’action sont aussi à mettre en avant comme :

  • les Infractions Economiques (escroquerie internet, escroquerie aux entreprises …)
  • l’aspect Sécurité Routière (contrôle de la vitesse, des arrêts aux stops, les feux rouges et oranges, le non respect des piétons) avec 35 accidents corporels en 2016 (nombre très en dessous par rapport à la moyenne nationale)
  • etc

Concernant la Police Secours, le fameux 17, cela génère environ 4 000 interventions / an.

A noter aussi un Temps Moyen d’Intervention de 7 à 8 minutes en Zone Police (à l’intérieur de la Rocade pour Mont de Marsan) avec des patrouilles 24 heures / 24.

10 000 dossiers judiciaires sont traités par an avec 1 650 personnes mises en cause dont 520 personnes placées en garde à vue.

La Police Scientifique arrive à identifier une centaine d’auteurs par an.

A noter une quarantaine de policiers blessés / an sur Mont de Marsan et Dax.

L’échange s’est poursuivi en visitant les locaux du Commissariat avec les différents services, la salle avec les multiples écrans qui surveillent la ville de Mont de Marsan, les cellules, le stand de tir …

Un grand MERCI au commissariat de Mont de Marsan pour cette matinée consacrée au Stade Montois.

IMG_5273

La politique expliquée aux jeunes du Stade Montois par La Ligue des Droits de l’Homme

A quoi sert la politique ? A quoi servent les élections ? Pourquoi on vote ? Comment on vote ? Qu’est ce que la Droite, la Gauche, l’Extrême Droite, l’Extrême Gauche, le Centre ?

Telles ont été les questions que nous nous sommes posés avec nos jeunes stagiaires du Stade Montois Prepasport bien aidés par nos intervenants de la Ligue des Droits de l’Homme en ce début de semaine.
Sous forme de jeux très participatifs, nous avons abordé tous les sujets qui intéressaient nos jeunes de 16 à 24 ans dont la plupart vont voter pour la 1ère fois.

Les jeunes ont voulu parler de la sécurité, de la laïcité, de la pollution, de l’économie … et ont réussi ensemble à mettre un nom sur les 11 candidats. Il était important de les sensibiliser lorsqu’on sait qu’en France le taux d’abstention chez les 18-24 ans aux dernières élections de 2014 était de 61%. Le décrochage de la participation des jeunes aux élections n’est pas sans poser problème. On sait que les premières habitudes électorales comptent beaucoup pour la suite.

Retrouvez un article complet de cette présentation dans le journal Sud-Ouest du mercredi 5 avril écrit par Vincent Dewitte mais aussi ci-dessous :

« Dans le mot “électeur”, il y a le mot “lecteur”… »

CITOYENNETÉ

Voter pour qui, pour quoi, pourquoi ? La Ligue des droits de l’homme tente de mobiliser la jeunesse autour des enjeux du vote et des élections.

Sensibiliser la jeunesse aux enjeux du vote et des échéances électorales est une mission peu évidente. La Ligue des droits de l’homme (LDH) s’y emploie avec le maximum d’application et d’impartialité, à l’occasion de chaque grand scrutin. Sa seizième intervention depuis le début de l’année dans le département réunissait, lundi matin, au stade de l’Argenté, sept jeunes issus du dispositif Prépasport, ou Parcours de remobilisation éducatif personnalisé autour du sport. Des sportifs âgés de 16 à 24 ans, déscolarisés ou éloignés du monde du travail, mais pas si désintéressés que ça de la politique, dans le sens « vie de la cité ». Les premiers instants de l’intervention nommée « Je vote pour la première fois » sont pourtant assez chaotiques. Sportifs obligent, la cocarde tricolore, ou bonnet phrygien, emblème de la LDH, est confondue avec le coq de l’équipe de France. La garantie des principes de liberté et d’égalité est en revanche correctement attribuée au premier article de la Constitution (1948). Et cinq mains levées attestent en suivant d’autant d’intentions d’aller voter pour la présidentielle.

« Ce que mon père me dira… »

Voter pour qui, pour quoi ? « Moi j’irai voter, c’est sûr. Mais je vais voter ce que mon père me dira de voter », ose Ahmed, 20 ans. « Comme moi », prolonge avec soulagement Marine. Deux jeunes du groupe, pas encore en âge de voter, confient clairement que la politique ne les intéresse pas.

« Tous les mêmes, tous des clowns », s’impatiente notamment Nicolas, 16 ans. Les autres s’en sentent aussi « très éloignés ». Mais ils sont finalement assez preneurs des informations sur le sens du vote. Un premier atelier autour de photos d’actualité permet au référent landais de la LDH, Rolland Ramis, d’insister sur les conséquences des décisions politiques. Des pièces qui s’amoncellent pour symboliser la hausse du pouvoir d’achat. Des policiers au pied de la tour Eiffel. Une centrale nucléaire. Des jolis légumes, industriels. Racky a choisi le cliché de jeunes femmes qui étudient, les cheveux couverts par un foulard. « Pour moi, ça représente le droit d’exprimer ce que l’on est et ce à quoi l’on croit », s’élance la Montoise. « C’est ça. Il y a le droit à se former, la liberté de se vêtir, la liberté de culte aussi. Il n’y a qu’à l’école que le foulard est interdit. Et cela aussi, c’est une décision politique, ça vient d’une loi de 2014 », renseigne l’interlocuteur de la LDH.

Développer son libre arbitre

Petit à petit, le message passe. Rolland Ramis en profite : « Toutes ces choses de la vie, ces préoccupations quotidiennes, c’est ce qui doit vous guider. Et il ne faut jamais oublier pour cela que dans le mot électeur, il y a le mot lecteur. Il faut lire les programmes, lire les professions de foi. L’esprit critique et le libre arbitre, c’est à vous de le développer. »

L’affaire se corse au moment de distinguer la gauche, le centre, la droite, les extrêmes. « Nous-même

on a du mal », détend le défenseur des droits de l’homme. Une ligne est tracée au sol et les sept jeunes, invités à se déplacer à sa droite ou à sa gauche, en fonction des propositions des candidats. Les mesures piochées dans les programmes s’enchaînent et les futurs votants s’en sortent plutôt bien. À la surprise des intervenants de la LDH, les candidats majoritaires sont également correctement identifiés et reclassés selon leurs affinités politiques – « pas si fréquent, à l’exception de Marine Le Pen », remarque sur ce point Rolland Ramis. Les noms et visages des Poutou, Arthaud, Asselineau et Cheminade demeurent en revanche parfaitement inconnus. Jean Lassalle… « ne sert à rien ». Et Dupont- Aignan « dit vaguement quelque chose », « de très loin »…

Entre Hamon et Mélenchon

Suivant l’engagement formel de la LDH, l’exercice est effectué avec la plus grande neutralité possible. « Pour nous, pour la politique c’est comme pour la religion, c’est la laïcité qui prévaut. Après, on est citoyens, et on ne cache pas qu’on aimerait bien que tout le monde exerce son droit de vote », affirme Rolland Ramis en abordant les modalités du passage par les urnes, l’épineuse question du vote blanc, et le risque des bulletins nuls. Objectif atteint a minima pour Ahmed et Romain. Le premier en rediscutera avec ses parents et il votera « quoi qu’il en soit à gauche, pour Hamon ou pour Mélenchon ». Même issue pour le second, « un peu choqué de voir des amis dirent qu’ils voteront pour le FN ».

« À gauche, à droite ou au centre, c’est un peu la merde. Mais il faut faire un choix et je le ferai, car chaque voix est importante », livrait sans filtre le jeune électeur montois.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes