fete-regionale-des-arts-martiaux-chinois,evenement,420,image1,fr1487757212,L300

Sortie à l’Île de Ré et la Rochelle – Fête des Arts Martiaux Chinois

C’est le temps des préparatifs pour les 26 montois qui se sont inscrits à la sortie club de la fin avril
A l’occasion de la fête des Arts Martiaux Chinois organisée  par le comité régional de la Fédération, les adhérents vont visiter l’Île de Ré et La Rochelle sans oublier de pratiquer tous les jours dans un cadre en bord de mer.
Démo taichichuan

Démonstration de Taichichuan

Ce samedi 25 mars 2017, nous faisons une démonstration de Taichichuan, forme à main nu ainsi que du bâton au Pôle Culturel de Saint Pierre du Mont à l’occasion du forum des Seniors de 11h à 12h.

affiche_champ_amci_2017

Participation au championnat de France

projet affiche stage Qi Gong

Stage de Taichichuan – Qi Gong

Stage de Taichichuan – Qi Gong

Vous pourrez vous initier au jeu des 5 animaux crée à l’époque des Han postérieurs (2ème siècle) par le célèbre médecin chinois Dct Huo Tuo.

Salle Lamarque Candau de 10h à 12h30 et de 15h à 17h30

projet affiche stage Qi Gong

 

stade-barbe-d-or

Bienvenue sur le site du Stade Montois – Taichichuan

Stade Montois – Taichichuan

Nous avons intégré le 3 mars 2015 la section Taichichuan de l’Omnisports Stade Montois, Pour les valeurs qu’il véhicule et qui sont aussi les notres : valeurs du  sport, du partage, du plaisir de la pratique tous ensembles petits et grands …

 

Le Taichichuan Stade Montois a pour objet de développer l’étude et la recherche sur les aspects sportifs et éthiques des arts martiaux de taiji suivant les principes et applications du style ancien Yang, dit Yang Jia Lao Jia, ainsi que la découverte et l’initiation des enfants au Wushu traditionnel.

Les formes proposées sont issues d’une transmission traditionnelle chinoise, enseignées en France et Europe sous la direction du Directeur Technique National Maitre Antoine LY.

Le style enseigné par le Taichichuan Stade Montois est le style Yangjia Laojia, est le style ancien de l’école Yang, transmis par Maître Tang See Hoy (Deng Shihai, et Maître en thé) à Taïwan  et par Maître Antoine Ly en France et en Europe.
La légende dit qu’après avoir observé un combat entre un serpent et un oiseau, Zhang Sang Feng, moine taoïste, a compris que la souplesse et la lenteur du serpent avaient l’avantage sur la rigidité et la raideur de l’oiseau.

Arbre généalogique

arbre-genealogique

 

Quelques membres autour du Maître

stade-barbe-d-or

stage tui shu chez le Me 09 13

L’art

Le tai-chi-chuan ou tai chi ou taiji quan 1 (chinois simplifié : 太极拳 ; chinois traditionnel : 太極拳 ; pinyin : tàijíquán Prononciation du titre dans sa version originale  Wade : t’ai⁴chi²ch’üan² ; cantonais Jyutping : taai³gik⁶kyun⁴ ; cantonais Yale : taaigihkkyùhn ; littéralement : « boxe du faîte suprême ») est, selon comment il est pratiqué, à la fois une gymnastique de santé, un art martial chinois, dit « interne » (neijia), d’inspiration taoïste, et une voie spirituelle.

Les sinogrammes du tai-chi-chuan sont composés des éléments taiji 太極, « faîte suprême », et quan 拳, « poing, boxe » et traduits littéralement par « boxe du faîte suprême », ou « boxe avec l’ombre », car l’observateur a l’impression que le pratiquant lutte contre une ombre. Une autre traduction courante est « la boxe de l’éternelle jeunesse », le faîte suprême pouvant être traduit moins littéralement par « immortalité » ; but suprême de l’alchimie taoïste, où l’homme est un intermédiaire entre Ciel et Terre.

L’objectif du tai-chi est d’affiner son énergie vitale (le chi) et ainsi « d’ouvrir sa conscience à une dimension supérieure »2.

Les mouvements ont à la fois une application martiale (esquives, parades, frappes, saisies…) et énergétique. Ils auraient été créés et développés par des guerriers taoïstes ou des moines médecins. Le tai-chi-chuan se pratique à mains nues mais est associé à des arts utilisant des armes (éventail, épée, sabre, lance…).

sabre bulgarie 06 12

Coeur et activité sportive

 

Les dix règles d’Or sont les recommandations édictées par le Club des Cardiologues du Sport
1/ je respecte toujours un échauffement et une récupération de dix minutes lors de mes activités sportives

2/ je bois trois à quatre gorgées d’eau toutes les trente minutes d’exercice, à l’entraînement comme en compétition

3/ J’évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à -5°C, ou supérieures à 30°C.

4/ Je ne fume jamais une heure avant ni deux heures après une pratique sportive

5/ Je ne prends pas de douche dans les quinze minutes qui suivent l’effort

6/ Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les huit jours qui suivent une épisode grippal (fièvre + courbatures)

7/ Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de trente cinq ans pour les hommes, et plus de quarante cinq ans pour les femmes

8/ Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant après l’effort (*)

9/ je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort (*)

10/ Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort (*)

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes