Clap de fin Corpo 2018

Vendredi 25 Mai à 19h00, l’ensemble des équipes participantes s’étaient données rendez-vous au Péglé pour la soirée des finales Corpo 2018.

Toutes les rencontres restantes étaient considérées comme une finale (match de fin) car pour chacun, l’objectif de performance n’était pas prioritaire du tout et les encouragements des participants allaient aussi bien envers les joueurs de la finale (Les fous du volants VS Les inconnus) qu’envers les joueurs de la place 9-10 (société EGGER VS société RDTL).

Nos amis les fous du volant remporte cette édition ! Vous trouverez tous les résultats dans la rubrique Loisirs.

La convivialité et le partage sont le cœur de cet évènement, et il nous tarde déjà le cru 2019 ! Alors n’hésitez pas à en parler autour de vous (amis, famille, travail, associations,…) afin de venir taper dans la petite balle.

Nos derniers mots iront vers les bénévoles sans qui nous n’aurions pas pu organiser ces moments, tant sur la partie organisation que sur la partie animation (buvette et repas). Un grand merci à eux pour leur disponibilité.

 

Tournoi Corpo 2018

Download (PDF, 52KB)

 

Lancement des inscriptions pour l’édition 2018 : c’est parti !

 

Cette année encore, convivialité sera le maître mot pour le tournoi corpo Tennis de Table.

Toutes les informations concernant le tournoi (affiche, lettre d’information, règlement, fiche d’inscription, certificat médical type) sont disponibles dans l’onglet Loisirs-Corpo 2018 du site.

N’hésitez pas à venir entre amis, collègues ou en famille pour partager ses moments sportifs et conviviaux.

Merci à toutes et tous de partager un maximum l’information autour de vous !!

Un déplacement à Avion sans turbulences…

Avion TT / Stade Montois Tennis de Table

Championnat de France par équipes / Nationale 1 – Phase 2 journée 3

 

Piqués au vif, les montois se devaient de réagir après la désillusion du match face à Chartres et les bleus au moral qui allaient avec ; c’est ce qu’ils ont fait, avec la manière, en allant s’imposer dans la banlieue Lensoise, à Avion TT, sur le score sans appel de 8/3.

Dorian Nicolle avait des choses à prouver et il a mis un point d’honneur à démarrer le premier, montrant ainsi qu’il ne doute pas et que ses coéquipiers peuvent compter sur lui. Une victoire nette sur un adversaire certes moins bien classé mais bourré d’expérience et jouant chez lui.

Sur la table voisine, le jeune Jules Cavaillé échouait sur le roumain Costea, numéro 242 français.

Sans trembler, Benjamin Breut et Admir Duranspahic donnaient ensuite deux points d’avance aux montois ; capital doublé quelques minutes plus tard grâce à deux nouvelles victoires obtenues par Dorian et Jules. A 6/2 la cause étaient pratiquement entendue et le partage des doubles n’y changeait rien, les stadistes gardaient 4 victoires d’avance, menant 7/3 avant le retour en piste des deux leaders jaunes et noirs, Admir et Dorian ; et c’est Admir qui scellait le score du match avec une victoire nette sur son adversaire. De son côté, Dorian l’emportait aussi, avec une jolie performance à la clef face à l’international roumain Manole, numéro 87 français.

Les montois consolident leur place sur le podium avant un nouveau déplacement chez les voisins de Villeneuve sur Lot le 10 mars, une équipe dangereuse, réserve de pro A. Mais une fois n’est pas coutume, la proximité géographique permettra sans doute au public de se déplacer pour encourager son équipe.

L’équipe réserve de Nationale 3 se déplaçait quant à elle à la Rochelle avec le statut de victime expiatoire… Et pourtant, comme une réplique au récent tremblement de terre ayant affecté les Charentes Maritimes, c’est un séisme jaune et noir qui allait secouer les locaux avec en conclusion une victoire aussi belle qu’inattendue des Montois. Gabriel Papong Duboscq réalise un sans faute et dans son sillage l’équipe se met au diapason. Une équipe sans doute rassurée par la présence dans ses rangs de l’expérimenté Damien Lebeau, toujours prêt à bouleverser son agenda pour rendre service. Un grand bravo également à Pierre Commet et Julien Ficelo Bellocq qui ont amené des points précieux, pour une victoire fêtée dignement dans la nuit Rochelaise.

 

Circuit Roger Hils 2ème tour

Circuit Roger Hils 2ème tour

Samedi 10 Février a eu lieu le 2ème tour du Circuit Roger Hils à Dax.

Comme expliqué dans l’onglet compétitions correspondant à ce circuit, l’accent a été mis sur la Méthode Française.

Cette méthode permet aux joueurs et joueuses de s’évaluer sur leurs savoirs faire technique. Ainsi l’ensemble des Montois et Montoises présents ont pu repartir avec la balle arc en ciel et/ou la balle blanche et/ou la balle orange. Des échecs sur certains niveaux de diplômes doivent servir pour retourner à l’entrainement et combler ces manques de savoir faire technique.

L’après-midi s’est clôturé après un temps consacré au duel et la remise des diplômes a eu lieu juste avant le goûter.

Les joueurs et joueuses ayant participé à ce circuit auront la possibilité de se servir des notions apprises à l’occasion du 4ème tour du critérium fédéral départemental qui aura lieu le Samedi 17 Mars à Geaune.

 

Merci aux parents accompagnateurs sans qui les enfants ne pourraient pas participer à ces après-midi de jeu !

RH jeunes (1024x768) RH groupe (1024x768)

Une revanche ratée

STADE MONTOIS / CHARTRES NATIONALE 1 Phase 2 Journée 2

Les Montois étaient prévenus, l’équipe de Chartres, en pleine confiance après le 8/0 infligé à Avion TT lors du premier match de cette demi saison, venait dans les Landes avec de réelles ambitions et une équipe combinant la fougue de deux juniors aux dents longues et l’expérience de deux habitués du très haut niveau.

Battus sèchement en septembre par ces mêmes joueurs, les stadistes, bien décidés à laver l’affront, entamaient pourtant le match de la pire des manières avec la défaite de leur leader, Admir Duranspahic, face à l’international junior Vincent Picard. Sur la table voisine, Benjamin Breut ramenait les montois à égalité avec autorité. Hélas, une heure et trois défaites plus tard, Chartres menait déjà 4/1 à la faveur d’une contre performance de Dorian Nicolle puis de deux défaites logiques de Benjamin Breut et Jules Cavaillé, même si ce dernier passait tout près de l’exploit face à Antoine Doyen.

Admir Duranspahic et Jules Cavaillé redonnaient ensuite quelques couleurs au camp montois avec une victoire à l’arrachée et dans la douleur pour le premier et une jolie performance pour le second. A 3/4 tout restait possible et Dorian Nicolle avait la possibilité de ramener les siens à hauteur ; malheureusement, pas dans un grand jour, le grand gaillard s’inclinait à nouveau.

A ce moment du match les doubles pouvaient offrir l’opportunité de revenir au score et d’espérer ensuite faire la décision sur les quatre simples restants.

Nouvelle douche froide, les deux paires jaunes et noires s’inclinaient coup sur coup. A 7/3 la victoire devenait impossible.

Jules Cavaillé et Admir Duranspahic entraient en piste pour une improbable remontada et les points du match nul. Et c’est Jules qui s’inclinait le premier, face à Vincent Picard, bourreau des montois ce samedi soir au Péglé. Sur la table à côté Admir mettait un point d’honneur à finir en beauté et disposait avec la manière d’Antoine Doyen.

8/4, la défaite était sévère mais pas illogique, Chartres méritait la victoire. Quant aux montois il leur faudra rapidement se remobiliser afin d’envisager un déplacement victorieux du côté de Lens dans 15 jours.

L’équipe 2 recevait les parisiens de Malakoff pour une rencontre dont on pensait – au vue des classements – qu’elle serait équilibrée. Hélas, les montois ont encaissé un sévère 8/1. Là encore il va falloir très vite se ressaisir, pourquoi pas du côté de La Rochelle dans 15 jours.

résumé vidéo :

 

3ème tour du critérium individuels – les résultats des 42 montoises et montois engagés

A l’occasion de ce troisième tour on trouvait encore des montois aux quatre coins de la France, ils étaient 42 et ont connu des fortunes diverses 🙂 voici les résultats !

Nationale 1 hommes :

Séniors élite A – Admir Duranspahic termine 9ème, Dorian Nicolle perd en 16ème de finale.

Jules Cavaillé perd en 16ème en élite B hommes et en 8ème de finale chez les moins de 18 ans.

Joli parcours des trois montois, de bon augure avant le choc de samedi par équipes au Péglé.

Nationale 1 femmes :

Noémie lambert n’en finit plus de progresser, elle est éliminée au stade des demi finales en -11 ans et effectue un beau parcours en – de 13. A noter l’indélicatesse de la FFTT, pas capable de distribuer une breloque à des gamines éliminées en 1/2 finale d’une compétition qui regroupe le gratin hexagonal.

Nationale 2 hommes :

Du côté des séniors, Gabriel Duboscq, parti en fanfare, termine finalement 5ème, bon résultat.

Julien Bellocq, blessée pourra pas défendre ses chances jusqu’au bout, dommage.

En cadets, Antoine Ménétrier subit une triangulaire défavorable en poule et termine 7ème, là encore, c’est un bon résultat, la confiance est là, il faut maintenant rester appliqué sur chaque match 🙂

En benjamins, Lucas Leroy Stelea avait une carte à jouer après avoir écarté le favori, hélas il chute et termine à une belle troisième place.

Nationale 2 femmes :

chez les cadettes,Emilie Bruneau revenait aux affaires en nationale, l’apprentissage est difficile, une jolie victoire sur son dernier match viendra récompenser ses efforts, elle termine 11 ème !

Promotion nationale :

Chez les dames, Léna Abraham termine 7 ème sur 15 après une compétition mieux maîtrisée qu’au premier tour. Elle manque encore d’expérience sur plus forte qu’elle mais avec un entraînement régulier et de la combattivité tout devrait aller de mieux en mieux.

Emmy Billiar Bourgy découvrait ce niveau et termine 13 ème. Le maintien n’est pas assuré, il faudra se servir de cette expérience pour l’avenir.

Région sud :

Axel Tonneau, chez les séniors, paye un manque d’expérience dont il n’est bien sûr pas responsable, il termine dernier, en ayant fait preuve d’une belle attitude et d’écoute.

En moins de 11 ans, Charli Mora termine 9ème après une entame de compétition mauvaise, du coup le résultat est moyen. En revanche, joli parcours de son compère Clément Delrieux qui finit 7 ème en montrant combattivité et bonne attitude, avec ses armes.

Départementales :

en – de 11 ans D1, Ethan Renard termine 6ème et descend en D2

en – de 11 ans D2 victoire de Nino Favero qui monte en D1, BRAVO !!! Loic Gossin est 9ème et Hugo Chevalier 10 ème.

en – de 13 D1, énorme tir groupé des jeunes pousses montoises : Martin Mora remonte en région sud, il devance Mathieu Boumard Ermine, Louis Morain et Thibault Urgin, respectivement 2 ème, 3ème et 4ème.

en – de 13 D2, Quentin Urzel accède à la D1, bravo à lui 😉 Belle récompense pour ce joueur toujours à l’écoute et plein d’humour. Marvin Ducamp Minot termine 8ème.

en – de 13 D3, Mathieu Rocher accroche le podium tandis que Jonathan Cazaubieilh termine 5ème, l’entraînement paye 🙂 Jules Fournet solide 6ème, devance son camarade Erwan Gossin, 7 ème. Maxence Peccard Walter termine 12 ème, bonne place pour un joueur qui ne lâche jamais.

en – de 15 D2, Alexandre Cardoso termine 6ème, c’est bien.

Séniors/juniors  Elite 1 : Jolie troisième place de Valentin Fernandez, Maxime Thomas termine 12 ème, Emeric Lefaou 14 ème.

En Elite 2 poule 1, le surpuissant Côme Basle ne laisse aucunes chances à ses adversaires et accède au niveau supérieur, bravo à cet artiste. Théo Seres est deuxième, bravo, surtout après une année blanche. Charly Hauspie est 7ème.

En Elite 2 poule 2, victoire de Kylian Henrio. Le stadiste comptait sans doute retrouver Emeric en Elite 1 pour continuer son apprentissage des raquettes “combi”, hélas ils vont se croiser. Alfred Cardoso, toujours vert, termine 4 ème.

En élite 3, Thierry Capdepuy termine 6 ème de la poule 1 🙂 Dans la poule 2, Quentin Touzé est 4ème, Séverine Renard 5ème et Claire Labarsouque 6ème.

 

BRAVO A TOUTES ET TOUS !

 

 

 

Une phase qui débute bien !

Championnat de France par équipes de Tennis de Table – Nationale 1 – Phase 2 Journée 1

COURBEVOIE / STADE MONTOIS

En déplacement à Courbevoie pour le compte de la première journée de la phase 2 du championnat de France par équipe de Nationale 1, les montois se devaient de se lancer idéalement dans cette compétition en disposant logiquement d’une équipe certes homogène et talentueuse mais moins forte qu’eux sur le papier.

D’entrée, Dorian Nicolle infligeait un cinglant 11/1 au nmr 232 français avant de perdre la seconde manche puis de s’imposer facilement en 4 sets avec un énorme 11/0 au dernier set. Le ton était donné, les montois n’étaient pas venus faire du tourisme, même si dans le même temps Benjamin Breut perdait face à mieux classé que lui.

Un peu plus d’une heure plus tard et après un gros coup d’accélérateur le score était de 5/1 pour le stade, avec les victoires logiques d’Admir Duranspahic et à nouveau Dorian Nicolle, puis les jolies « perfs » (victoire sur joueur mieux classé) de Jules Cavaillé et Benjamin Breut.

Une défaite de Jules et une victoire d’Admir plus tard, le score était de 6/2 avant l’exercice des doubles ; l’occasion de sceller définitivement la victoire.

Hélas, une défaite de la paire Nicolle/Breut obligeait les montois à repartir au combat pour deux simples supplémentaires au moins.

C’est Admir, le plus landais des bosniaques, qui inscrivait alors le point décisif. Admir auteur donc d’un précieux 3 sur 3, toujours difficile à réaliser, surtout quand on joue des adversaires présumés moins forts mais décidés à tout donner pour faire une grosse « perf ». Les montois l’emportent donc 8/4 dans cette poule où il faudra se méfier comme prévu de Thorigné et Chartres, deux grosses équipes, visiblement au-dessus des autres, mais aussi de la jeune équipe de Villeneuve sur Lot, composée de jeunes aux dents longues.

Rendez-vous est pris le 3 février pour la réception de Chartres, les stadistes auront l’occasion de laver l’affront de la lourde et pour tout dire surprenante défaite subie au Péglé en septembre dernier sur le score de 8/3.

L’équipe réserve de Nationale 3 enregistrait le retour de Gabriel Papong Duboscq. Engagée dans la course au maintien et opposée à Plaisance, elle obtient une victoire probante et précieuse malgré un départ très poussif. Menés 4/1 les jaunes et noirs trouveront les ressources nécessaires pour s’imposer finalement 8/6 avec, une fois n’est pas coutume, une victoire à quatre, chaque joueur ayant marqué un ou des points pour son équipe.

2ème tour du critérium individuel, les résultats des 36 stadistes engagés.

Ils étaient 36, ils auraient pu être plus mais certains ont joué de malchance, malades ou retenus ailleurs.   Quoiqu’il en soit, le résultat d’ensemble est très satisfaisant et donne envie de se projeter au troisième tour, fin janvier, pour concrétiser les belles progressions constatées.

En Nationale 1, Jules Cavaillé concourait dans deux tableaux, l’élite B sénior et les – de 18 ans. Il sort facilement des deux poules puis s’incline par deux fois à la belle : en 16ème de finale chez les séniors et en 8 ème en – de 18 ans. De bon augure pour la suite de la saison, avec les France en perspective.

Toujours en N1, en – de 11 ans, Noémie Lambert pas gâtée par un tirage de poule qui privilégie un peu trop les classements, a connu un tour difficile. Elle a néanmoins remporté de bons matchs et montré des progrès en cours de compétition, c’est très encourageant.

En Nationale 2, les deux montois engagés en séniors se maintiennent, facilement pour Gabriel Duboscq qui partait nmr 3 et finit à une peu habituelle 10 ème place, plus difficilement pour Julien Bellocq qui redécouvrait le rythme de la nationale. Il termine 17 ème et sauve sa tête grâce à une performance aboutie lors de son avant dernier match.

En cadets, Antoine Ménétrier faisait lui aussi son retour à ce niveau. Il se classe 8ème d’un tableau homogène où il aurait peut être pu faire un peu mieux tant le garçon a du potentiel. Il réalise un bon tour, avec des “perfs” à la clef 🙂

En benjamins, Lucas Leroy Stelea devait confirmer les bonnes dispositions entrevues lors du premier tour. C’est fait, il progresse et monte sur le podium, c’est très bien.

En promotion Nationale, chez des dames, Léna Abraham retrouvait la compétition après en avoir été privée de longs mois suite à une blessure. Privée de repères elle parvient à se hisser à la 7ème place, super !

En cadettes, Emilie Bruneau, deuxième du premier tour, corrige le tir en remporte la compétition ! Elle retrouvera ses camarades d’entraînement au prochain tour de N2, du côté de Boé (47).

En Régionale sud, chez les – de 13 ans, Martin Mora et Matthieu Boumard Ermine terminent respectivement 11 et 12èmes d’un tableau relevé. Malheureusement la descente est là, charge à eux de rebondir et de s’entraîner dur pour vite remonter.

en – de 11 ans, Charli Mora montre de belles choses et termine à une belle 6ème place, bravo à lui, l’entraînement paye !

En départementale, chez les – de 11 ans D1, 5 ème place dEthan Renard.

toujours en – de 11 mais en D2, très jolie 4ème place de Maxime Fouquet qui pour sa première saison de “ping” montre vraiment de belles choses. 7ème place de Hugo Chevalier.

Chez les – de 13 ans D1, tir groupé des montois Lucas Abraham et Quentin Urzel qui terminent respectivement 3 et 4, chapeau les jeunes 🙂

juste en dessous, en D2, belle victoire et accession en D1 pour Thibault Urgin ! Marvin Ducamp Minot termine 4ème, Anthony Martin 7ème, Jules Fournet 11 ème et Matthieu Rocher 12 ème.

En D3, 8ème place de Maxence Peccard Walter, Erwan Gossin est 11 ème.

Dans la catégorie juniors/séniors, en Elite 1, victoire et accession en PN pour Axel Tonneau, magnifique 🙂 Belle place d’honneur de Valentin Fernandez (3) et Baptiste Rouchaléou (5)

En Elite 2, victoires et montées en Elite 1 pour Emeric Le Faou et Maxime Thomas, là encore, du bon boulot. Places d’honneur pour Alfred Cardoso, Kylian Henrio, Charly Hauspie et Erick Boumard Ermine.

En Elite 3, Quentin Touzé est 5ème, devant Arseniy Nenakhov 6ème et Thierry Capdepuy 10 ème.

En Elite Dames D1, victoire d’Emmie Billiar Bourgy qui survole les débats? Claire Labarsouque termine 4ème.

Bravo à toutes et tous 🙂

Un critérium individuels réussi dépend de la capacité des joueurs et joueuses à aller chercher le résultat ; il dépend aussi de tout ce qui se passe autour et c’est pourquoi le Stade Montois Tennis de Table tient à remercier les bénévoles, les familles, les coachs, bref tous ceux qui ont donné de leur temps ce week end pour conduire, coacher, nourrir, arbitrer etc. et qui au final sont plus nombreux que les 36 joueurs 🙂

En espérant vraiment n’oublier personne :

Merci aux mamans “crêpières” : Hélène, Séverine, Nathalie, Isabelle, Marie, Adelaïde, Céline, Gaëlle.

Merci aux pros de la plancha : Cyril et Didier

Merci aux préposés à la buvette : Séverine, Agnés, Nadège, Fabrice, Benji, Claire, Serge.

Merci à ceux qui ont monté les salles : Jean, Fabrice, Charly, Thibault, Pierre, Nicolas, les familles.

Merci aux coachs et chauffeurs : Stéphane, Fabien, Thierry, Roxana, Jérôme, Patrick, Maxime, Matthis, Théo, Kylian, Quentin, Thibault, Alex

 

En attendant des jours meilleurs …

Nationale 1 – phase 1 – 7 ème journée STADE MONTOIS / DOUAI

 

A l’occasion de la dernière journée du championnat de france par équipe de nationale 1, les montois se savaient attendus en terre Lilloise pour un match dont l’issue restera longtemps incertaine.

Tout commence avec Gabriel DUBOSCQ qui échouera de justesse face au numéro 2 adverse dans un match très accroché du début à la fin. L’entrée en piste des deux leaders montois, Admir DURANSPAHIC et Dorian NICOLLE permet au jaunes et noirs de prendre l’avantage de la rencontre. C’est sans compter sur la présence de Simon DUSART numéro 1 de l’équipe de Douai qui dispose en trois petits sets d’un Benjamin BREUT pourtant difficile à battre en temps normal.

Commence alors un bras de fer entre les 8 acteurs de cette rencontre avec d’un côté des montois bien décidés à finir la phase sur une bonne note, et de l’autre, des Lillois accrocheurs bien décidés à ne rien céder à leurs adversaires. Avant les doubles le score est de 5 à 3 en faveur des jaunes et noirs.

Cet exercice qui réussissait assez bien aux montois en début de saison est devenu bizarrement le point faible de l’équipe depuis deux rencontres, et le résultat de ces deux matchs confirmera cette nouvelle tendance inquiétante. Douai revient à hauteur des stadistes.

Dorian Nicolle (auteur d’un triplé) remporte ensuite une victoire facile, ce sera le dernier point Montois de la soirée. Douai s’envole et s’adjuge les trois derniers matchs.

Malgré la défaite, on retiendra une saison aboutie dans son ensemble tant les montois ont été rigoureux, des victoires accrochées qui ont révélées un vrai esprit d’équipe ce qui leur permet de terminer à une belle troisième place dans un groupe où Nice n’a laissé aucune chance à ses adversaires et s’adjuge logiquement la première place de la poule.

A noter le maintien également en nationale 3 de l’équipe réserve du stade montois qui termine sur une belle victoire à l’extérieur, où des joueurs tel que Pierre COMMET ou encore David LABARSOUQUE se sont distingués. De quoi rassurer le capitaine Cédric PINSOLLE.

La marche était trop haute, pas de regrets

Championnat de France par équipes, N1 Phase 1 J6

STADE MONTOIS – NICE CAVIGAL

résumé vidéo :

 

 

Le Péglé se souviendra sans doutes longtemps de cette belle soirée de Tennis de Table qui vit d’opiniâtres montois s’opposer avec courage aux pros du Nice cavigal. Belle soirée car tout était réuni pour que la magie opère ; le contexte tout d’abord : des montois bien installés à la troisième place affrontaient les leaders incontestés de cette poule, venus – signe de respect – au complet pour confirmer leur écrasante domination sur cette Nationale une. La manière ensuite : deux équipes sans pression, bien décidées à faire le spectacle, avec des joueurs spectaculaires et généreux qui avaient laissé les calculs au vestiaire pour se consacrer entièrement au jeu et au plaisir qu’il procure, bien décidés à en mettre plein les yeux d’un public conquis.

Pour faire simple et bien appréhender la différence de niveau, il suffit de jeter un oeil aux classements : le joueur le moins bien classé de l’équipe Niçoise, le champion de Grèce, Anastasios Riniotis était du niveau du mieux classé des montois, l’international Bosniaque, Admir Duranspahic.

Les montois prenaient d’entrée tous les risques en abattant leurs deux cartes maîtresses, Admir et Jules Cavaillé, face respectivement au champion de suède doubles messieurs 2015, Simon Arvidsson et au Grec Riniotis. Hélas, malgré de jolies choses les Niçois menaient vite 2 à 0. 4 à 0 même après les défaites de Benjamin Breut et Gabriel Duboscq face à Jérémy Petiot et Loic Bobillier, internationaux eux aussi.

Les choses devenaient donc très compliquées et malgré le soutien d’un public nombreux qui eût le mérite de pousser jusqu’au bout les joueurs, la mission devenait quasiment impossible avec les deux nouvelles défaites montoises, celle de Jules face à Arvidsson et celle d’Admir face à Riniotis. Le joueur jaune et noir sera pourtant à deux points du match au 4ème set.

Benjamin Breut et Gabriel Duboscq repartaient au combat et si le premier parvenait à arracher un set à Bobillier le second perdait sèchement sur Petiot pour ce qui était son dernier match avec l’équipe une cette saison.

8/0, le score est sévère mais illustre la différence entre ces deux équipes. Charge aux montois de vite se remobiiliser et de bien finir cette phase du côté de Douai dans 15 jours.

De son côté, l’équipe réserve a elle aussi essuyé une défaite, là encore face au cadre de sa poule, Royan, battue 8/5. Il faut noter la belle prestation du président joueur, Damien Baussart, auteur de deux victoires convaincantes.

 

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes