Stade Montois, tennis de table, ping-pong.

Clan de fin des “par équipes” : la une pour un podium, la deux pour la montée.

NATIONALE 1 – PHASE 2 JOURNEE 7

CAEN – SMTT

 

Les montois repartent au combat ce samedi avec un long déplacement du côté de Caen en quête de la troisième place de cette poule de N1.

Après 2 défaites consécutives face aux 2 “gros” de la poule, les jaunes et noirs veulent bien terminer la saison et assurer la troisième place à l’extérieur.

Espérons que la frustration des 2 échecs à Amiens et à la maison face à Thorigné Fouillard laissera place à un sentiment de revanche pour achever une saison qui restera malgré tout la plus aboutie sportivement de l’histoire du club en Nationale 1.

Michael Tauber aura surement à cœur de montrer que son passage à vide à Amiens n’était qu’un accident, Admir Duranspahic auteur de 2 grosses perf sur les 2 derniers matchs devrait montrer à nouveau ses bonnes dispositions quant à Nicolas Reuseau et Paul Lavergne, tous les 2 en manque de confiance, ils leur faudra avant tout retrouver de l’agressivité.

Et il en faudra pour bousculer cette équipe de Caen et son leader Daniel Gonzalez international Portugais et réserviste de l’équipe première qui évolue en Pro A. Les locaux peuvent également s’appuyer sur Jimmy Devaux solide joueur de N1, très régulier depuis de nombreuses années.

Au montois à présent de mouiller le maillot une dernière fois cette saison avant des vacances biens méritées.

A noter que l’ensemble du club aura les yeux braqués ce samedi sur l’équipe réserve de N3 qui joue tout simplement la montée en N2 du côté du Cam de Bordeaux, l’occasion de croiser Kevin Lafon un ancien montois pour un match capital auquel Benjamin Breut 5 ème homme de la N1 se prépare depuis plusieurs semaines.

 

N1M - PHASE 1 - STADE MONTOIS CONTRE RAMBOUILLET - SAMEDI 19/11/2016

Une défaite avec les honneurs…

Nationale 1 par équipes, phase 2, J6

Stade Montois / Thorigné

Défaite 8/5

 

Les montois le savaient avant le début de la rencontre, la barre était placée très haut et c’était quasiment mission impossible puisqu’il fallait gagner 8/2 pour espérer pouvoir accrocher les plays off d’accession vers la pro B.

Handicap supplémentaire, l’international Israélien Michael Tauber physiquement diminué compliquait l’élaboration de la composition d’équipe et donc du déroulement des matchs.

Il n’empêche, les montois prenaient tous les risques et choisissaient une composition offensive.

D’entrée, Tauber venait à bout de l’espoir français Jules Rolland tandis que Paul Lavergne échouait de peu face à l’espagnol Monzo Monteiro ; le premier joker venait d’être utilisé.

L’entrée en piste d’Admir Duranspahic face au 150 ème joueur mondial, le suédois Nordberg, permettra d’entretenir le suspense avec encore une fois un très gros match et une belle victoire du montois face à ce redoutable joueur ; hélas, sur la table voisine Nicolas Reuseau s’inclinait sèchement face à un autre espoir du tennis de table français, Rémi Menand.

Leur deuxième joker brulé les montois prenaient un gros coup sur la tête et les défaites s’enchainaient rapidement, malgré l’impressionnante résistante du plus landais des israéliens, l’intenable Tauber qui sera finalement le seul à réaliser le match parfait, malgré son pépin physique.

Un point glané en double embellira la feuille de match mais c’était déjà trop tard.

Malgré tout, le public nombreux au Péglé samedi après midi se souviendra longtemps des quelques points magnifiques distillés durant les rencontres, comme annoncé le spectacle fût au rendez vous et l ‘ambiance excellente, grâce notamment aux supporters bretons qui avaient fait le déplacement.

Il reste encore aux montois un déplacement du côté de Caen, histoire de terminer sur le podium dans cette poule et d’envisager la saison prochaine avec confiance.

L’équipe réserve quant à elle, toujours emmenée par l’athlétique Benjamin Breut a offert un beau cadeau d’anniversaire à un de ses joueurs, Julien Bellocq, en obtenant une nouvelle et probante victoire. Les montois joueront un dernier match capital à Bordeaux, synonyme de montée en N2.

IMG_7580

Au pied du mur !

NATIONALE 1 – PHASE 2 JOURNEE 6

SMTT – THORIGNE FOUILLARD

 

Le sport réserve parfois des miracles espérons que ce sera le tour des 4 pongistes montois samedi 17h au Péglé où ils doivent nettement s’imposer face à Thorigné Fouillard pour espérer encore finir premier de poule et jouer les plays offs.

En effet Thorigné Fouillard a réussi là où les montois ont échoué, faisant chuter l’ogre Amiénois par 8 victoires à 6 à domicile.

De fait les montois n’ont pas d’autre choix que de s’imposer par 8 victoires à 2 si ils veulent espérer un goal average en leur faveur dans ce match à trois.

Et autant dire que cela relèverait de l’exploit pur et simple quand on connait la qualité de cette équipe bretonne emmenée par son international suédois Nordberg, 150 ème joueur mondial, invaincu pour le moment dans cette poule.

Il faudra compter également sur Lucas Moland et Remi Menand, les 2 jeunes espoirs qui comptent bien rééditer leur performance face à Amiens et qui vont arriver gonflés à bloc, leur destin en main.

En effet les visiteurs n’ont besoin que d’un match nul pour gagner le droit de disputer les prestigieux plays offs d’accession à la PRO B où seule une équipe parmi les 4 qualifiées gagnera son ticket.

Mais après tout pourquoi pas ! En tous cas c’est ce que les montois vont tacher de se mettre en tête de manière à réaliser un beau match devant leur public, et espérer prendre un bon départ pour faire douter les adversaires.

Dans ces circonstances particulières, il faudra peut être prendre des risques sur la composition d’équipe et l’ordre des matches pour espérer bousculer les choses, prendre un excellent départ et faire le break avant les doubles.

Nul doute qu’Admir Duranspahic le leader montois aura a cœur de confirmer ses bonnes sensations entrevues à Amiens où il a été le seul à tirer son épingle du jeu, Michael Tauber voudra lui aussi bien finir sa saison qui avait si bien commencé, Paul Lavergne et Nicolas Reuseau devront tout simplement se lâcher dans des conditions de jeu plus favorables qu’à Amiens, dans leur salle pour espérer emballer la rencontre.

Dans le même temps l’équipe réserve de Nationale 3 devra s’imposer face à Coutance si elle veut pouvoir jouer le match décisif pour la montée en N2 dans 15 jours au CAM de Bordeaux ;

 

IMG_3642

Critérium de N1 à Mitterand : une organisation réussie !

Les dirigeants montois peuvent se féliciter, l’organisation d’une compétition majeure vient à nouveau de se passer sans accrocs à Mitterrand.

Pour mémoire c’est plus de 1000 personnes et 220 compétiteurs qui ont découvert ou re découvert l’espace Mitterrand ce week end pour le 4 ème et dernier tour de critérium individuel N1 messieurs.

Une cinquantaine de bénévoles se sont donc brillamment relayés depuis jeudi pour préparer l’évènement qui commençait vendredi à 9h pour finir dimanche soir.

Les visages étaient donc fatigués dimanche mais heureux d’avoir pu ainsi promouvoir le tennis de table dans le grand sud-ouest.

Pour l’occasion le spectacle a bien été au rendez vous notamment vendredi avec les séniors ou même si le duel tant attendu entre les 2 grands favoris, Grégoire Jean et Romain Ruiz n’a pas eu lieu, nous avons pu assister a une finale spectaculaire entre Romain Ruiz pensionnaire de PRO A à Villeneuve sur lot et Mathieu de Saintillan le courageux défenseur de Levallois.

Ce dernier a bien failli user le jeune Romain Ruiz avec des défenses pleines d’effets à plusieurs mètres de la table, mais dans cette opposition de style c’est bien l’attaquant qui aura le dernier mot par 4 sets à 2…pour cette fois.

Coté montois, en l’absence de Nicolas Reuseau et Admir Duranspahic laissés au repos, il restait tout de même 2 représentants de la tunique jaune et noire : Paul Lavergne et Michael Tauber. Ils se sont hissés jusqu’ en quart de finale, le premier s’inclinant face au finaliste Mathieu de saintillan, le deuxième face au jeune espoir de Levallois Titouan Raymond.

Des parcours honorables donc où les deux montois auront fini premiers de poule enchainant donc une bonne série de victoire, de bonne augure avant le dernier match de championnat à domicile dans une semaine.

Dans les catégories jeunes il y a également eu de belles oppositions, avec moins de puissance et de vitesse que les séniors bien entendu mais avec tellement plus d’agilité et de malice pour certains.

Louis Reuseau le frère cadet du joueur Montois Nicolas qui évolue à Boulogne Billancourt s’est notamment illustré, trustant les podiums dans plusieurs tableaux avec au final plus de 10 matches au compteur dans la journée.

Un beau weekend de Ping donc à mont de Marsan qui, on l’espère, en appelle d’autres.

Stade Montois, tennis de table, ping-pong.

Un samedi compliqué…

Nationale 1, phase 2, journée 5

Amiens / Stade Montois Tennis de Table

 

Venus en Picardie avec de légitimes ambitions compte tenu de leur invincibilité depuis le début de la saison les montois se sont pourtant inclinés logiquement 8/4 face à une équipe Amiénoise solide et impitoyable, composée d’un international Tchécoslovaque et de trois internationaux belges.

Le stade montois s’est rapidement mis en difficulté avec la défaite surprise de Michael Tauber face à un joueur de 19 ans certes talentueux mais à sa portée. Sur la table voisine, Admir Duranspahic arrache une victoire au forceps et permet au stade de rester au contact. Les quatre supporters qui ont traversé la France pour pousser les joueurs donnent de la voix, les supporters adverses répliquent, l’ambiance monte d’un cran, la tension est palpable.

La situation se complique ensuite avec deux défaites indiscutables de Nicolas Reuseau et Paul Lavergne face aux deux leader adverses. Les deux compères échangeront ensuite leurs adversaires sans plus de réussite. Amiens fait le trou, les montois ne s’en remettront pas, d’autant que Michael Tauber chute à nouveau.

Admir Duranspahic sera le seul à tenir son rang, réalisant un sans faute en simple et artisan de la victoire en double. Du très bon Admir, récompensé par une grosse perf sur le nmr 140 mondial.

De bon augure dans la perspective du prochain match face à Thorigné, où les montois devront impérativement l’emporter largement pour que le rêve continue. Le 25 mars, les montois auront besoin d’un Péglé plein comme un oeuf et d’un public bouillant pour vaincre, rendez vous est pris, ils peuvent le faire.

 

Dans le même temps, en terre Rochelaise l’équipe réserve connaissait une issue bien plus favorable, l’emportant 8/1, toujours premiers et bien placés pour monter en N2.

A noter la belle performance de Benjamin Breut sur un joueur pourtant très bien classé, le montois a mis du poids dans la balle en permanence.

 

_MTP4705 copie

Un déplacement plein de dangers…

NATIONALE 1 – PHASE 2 JOURNEE 5

AMIENS – SMTT

 

C’est un défi de taille qui attend les quatre montois samedi prochain à l’extérieur, où ils affrontent l’ogre de la poule, Amiens.

Après une première phase plutôt tranquille et une première place historique à la clé, c’était le tirage à éviter pour les montois, qui plus est à l’extérieur ; c’est pourtant là bas qu’il va falloir créer l’exploit pour espérer conserver la première place.

Cette équipe d’Amiens au profil un peu atypique s’est qui plus est renforcée entre les deux phases avec la venue de Michal OBESLO international tchèque, ancien joueur de PRO B et qui figure dans les 150 meilleurs joueurs mondiaux.

Mais si encore il n’y avait que lui…le tchèque peut en effet s’ appuyer sur deux joueurs belges, Yannick Vostes lui aussi international et Julien Indeherberg jeune joueur prometteur.

Le quatrième joueur Stéphane Hucliez amène son expérience d’ancien joueur pro lui aussi.

La tache sera donc très difficile mais le sport réserve parfois des surprises qui ne sont pas destinées qu’aux autres.

Alors oui bien sur les montois y croient, d’autant plus qu’Amiens ayant chuté à Thorigné, l’autre “gros” de la poule, un match nul ne serait pas défavorable aux montois qui garderaient ainsi toutes leurs chances.

Cela offrirait un match de Gala face à Thorigné cette fois ci à domicile le 25/03, l’occasion pour le club de remplir la salle comme un œuf.

Espérons donc que Michael Tauber très régulier cette année réalisera ses premières grosses perf sur le sol français, que Paul Lavergne libéré des blessures pourra se lâcher, que Nicolas Reuseau dont le potentiel est prouvé retrouvera confiance en lui et que Admir Duranspahic sera au niveau où on l’attend, celui d’un joueur qui évoluait encore en pro B il y a quelques mois.

Les montois entrent donc dans le money time pour le plus grand bonheur des supporteurs qui attendent un peu de bagarre dans le dernier tiers de cette saison.

A noter que la réserve en N3, toujours invaincue, se déplace à La Rochelle avec des ambitions.

17:09:2016 ter copie

Des montois toujours en route vers la pro B

NATIONALE 1 – PHASE 2 JOURNEE 4

SMTT – BOULOGNE

 

 

Les montois, bien cornaqués par Jérôme Bruneau, leur coach,  ont fait cavalier seul dans cette rencontre avec à la clé une victoire 8 à 1 qui leur permet de rester au contact de Thorigné Fouillard et Amiens, adversaires directs qu’ils affronteront consécutivement dans le courant d’un mois de Mars déterminant.

Amputés de Benjy Capello leur leader appelé en PRO B pour cette journée et d’Alexis Momessin blessé, les parisiens ont proposé une équipe bien moins dangereuse aux montois.

Les quatre compères ont donc assez rapidement pris la mesure de leurs adversaires, ne laissant qu’un point en route. Et c’est Nicolas Reuseau un peu en manque de confiance ces derniers temps qui s’est incliné sur un sérieux client et grand espoir du Tennis de Table Français : Damien Llorca, international junior, à l’issue de 5 sets accrochés.

Admir Duranspahic avait quant à lui de bonnes sensations dans la raquette, réussissant notamment une belle prestation face à ce même Llorca lors d’un match où le public a pu apprécier de nombreux rallyes à mi distance, domaine dans lequel le montois excelle.

Paul Lavergne et Michael Tauber ont été solides face au leader adverse, Hugo Batocchi et se sont tranquillement imposés face à des adversaires à leur portée.

La rencontre s’est brillement achevée par la victoire des deux doubles montois, de bon augure en vue des matches serrés qui s’annoncent et où cet exercice est souvent déterminant.

Les jaunes et noirs peuvent donc à présent se concentrer sur le périlleux déplacement à Amiens d’où il faudra absolument ramener une victoire ou un nul pour espérer jouer un match de gala au Péglé face à Thorigné où il serait alors question de play off de Pro B … Mais que la route est encore longue.

Une petite délégation de supporters montois sera d’ailleurs sûrement du déplacement à Amiens pour pousser leurs joueurs et passer un bon moment de convivialité loin de leur base.

A noter la belle victoire de la réserve de N3 qui continue elle aussi de truster la première place de la poule, bien amenée par son leader Benjamin Breut, plus affuté que jamais

tennis de table stade montois contre nantes

Pour que l’aventure continue…

NATIONALE 1 – PHASE 2 JOURNEE 4

SMTT – BOULOGNE BILLANCOURT

Les quatre montois abordent l’avant dernier match à domicile, ce samedi à 17 heures, toujours invaincus face à Boulogne Billancourt, un adversaire toujours difficile à manœuvrer.

Il leur faudra s’imposer s’ils veulent continuer la bagarre à distance avec Amiens et Thorigné pour la quête de la première place du groupe qualificative pour les plays offs d’accession en pro B.

Les jaunes et noirs vont en effet très prochainement être fixés sur leur réel niveau dans ce haut de panier de Nationale 1, le mois de mars sera déterminant puisqu’ils y affronteront leurs 2 adversaires directs, àAmiens le 11/03 puis à la maison le 25/03 face aux Bretons de Thorigné.

Le faux pas est donc interdit samedi au Péglé face à une équipe parisienne à la portée des montois, il faudra toutefois se méfier de cette équipe toujours changeante puisque l’équipe première évoluant en pro B, un joueur PRO peut donc venir s’ y “balader”.

Les quatre mousquetaires montois restent sur un succès net face à Angers, il ne faudrait pas tomber dans le piège de la facilité samedi sous peine de s’en mordre les doigts. Faisons confiance au coach, Jérôme Bruneau, pour le leur rappeler.

Nul doute que Nicolas Reuseau, le plus parisien des montois, voudra s’illustrer face à son club formateur et tentera de reprendre son bon rythme de début de saison.

Paul Lavergne est plutôt en forme, son corps le laisse tranquille depuis un bon moment et il reste sur une sortie intéressante lors du troisième tour de critérium individuel ou il avait surclassé justement un joueur de la pro B de Boulogne, faut-il y voir un signe …

Admir Duranspahic, lui aussi en confiance après une demi finale intéressante au critérium, tentera de réviser au mieux ses gammes en vue des échéances importantes qui se précisent, où on l’attend à son meilleur niveau.

Michael Tauber, toujours réglé comme une montre, aura à cœur de reconstruire la formidable série d’invincibilité qu’il avait commencé en septembre avant un premier coup d’arrêt à Angers.

Rendez vous donc samedi dans la belle salle Christian Diandet pour la dernière répétition générale avant 2 matches couperet de très haut niveau, face à 2 équipes qui sont sûrement les 2 meilleures jamais affrontée par le stade montois tennis de table.

La réserve en nationale 3 aura à cœur de défendre sa place de leader face à Royan en gardant sa salle du Péglé imprenable.

 

N1M - PHASE 1 - STADE MONTOIS CONTRE RAMBOUILLET - SAMEDI 19/11/2016

Des montois efficaces !

ANGERS – SMTT

NATIONALE 1 / JOURNEE 3 / PHASE 2

 

Soirée tranquille pour le Stade Montois Tennis de Table et son capitaine Admir Duranspahic qui reviennent d’Angers avec les 3 points de la victoire à la faveur d’une prestation solide qui leur offre un succès probant par 8 victoires à 2.

Pourtant le début de la rencontre fut surprenant avec la défaite inaugurale de Michael Tauber face à un adversaire normalement largement à sa portée, l’international israélien du stade s’est fait surprendre, peut être cueilli à froid et encaisse sa première défaite de la saison.

Heureusement Paul Lavergne et Admir Duranspahic ont fait respecter la logique derrière et ont lancé le stade vers la victoire attendue.

Seul Nicolas Reuseau, un peu en panne de confiance ces dernières semaines laissera un point en route face au leader adverse.

Les deux paires de doubles viendront définitivement classer l’affaire face à des angevins trop légers lorsqu’ ils sont orphelins de Christophe Legout joueur de la PROA et qui fait quelques piges en nationale 1.

Les jaunes et noirs sont donc toujours leader de cette poule à égalité de points avec Thorigné Fouillard, vainqueur en costaud d’Amiens, l’épouvantail de cette phase de poule lors du match avancé de vendredi soir.

C’est donc finalement une bataille à trois qui s’annonce dans cette poule, les montois iront à Amiens qui devra donc absolument s’imposer pour rester dans la course puis recevront Thorigné Fouillard en suivant au Péglé pour un match qui sera de loin le plus intéressant de la saison à domicile.

Mais avant ça, il ne faudra pas oublier Boulogne Billancourt dans 2 semaines au péglé, une équipe qui avait bousculé les montois en première phase de championnat.

Un soutien appuyé du public montois sera nécessaire, ça tombe bien les supporters du Péglé savent faire et la pression devrait sérieusement monter avec l’arrivée des maths décisifs.

A noter la nette victoire 8 à 1 face à plaisance de la réserve en nationale 3 qui caracole en tête de sa poule, de bonne augure pour la suite.

N1M - PHASE 1 - STADE MONTOIS CONTRE RAMBOUILLET - SAMEDI 19/11/2016

Une victoire logique

NATIONALE 1 – PHASE 2 JOURNEE 2

SMTT – SAINT QUENTIN

 

Les montois ont fait cavalier seul dans cette rencontre avec une victoire 8 à 0 à la clé leur permettant de rester en tête de la poule, à égalité de points avec Thorigné Fouillard et Amiens.

Il faut dire que privée de leur leader Clément Drop, l’équipe de Saint Quentin ne représentait plus un grand danger pour les quatre montois.

C’est donc avec sérieux que le capitaine Admir Duranspahic et sa bande sont venus à bout de leurs adversaires du jour, sans même avoir besoin de jouer les doubles ni le troisième simple.

Un sans faute toujours intéressant pour la confiance et qui permet de ne pas trop puiser dans les réserves physiques et mentales.

Cette rencontre à sens unique a également permis à Michael Tauber de reprendre en douceur après avoir été affaibli par un virus pendant plusieurs semaines, l’obligeant à déclarer forfait pour le match précédent.

Il s’est notamment imposé en 4 sets face à Emilien Bourdon, seul joueur dangereux de Saint Quentin ce samedi après midi.

Nicolas Reuseau, Paul Lavergne et Admir Duranspahic ont maitrisé sans problèmes des adversaires largement à leur portée, ce dernier se permettant même quelques points en toute décontraction et avec un beau toucher de balle en guise de remerciement aux spectateurs encore venus en nombre dans cette belle salle Christian Diandet.

Place à présent à Angers à l’extérieur le 11/02 pour un duel qui semble accessible pour les montois avant un premier gros test face à Boulogne Billancourt le 25/02 au Péglé; les montois s’étaient en effet imposés difficilement chez les parisiens.

A noter la nette victoire d’Amiens véritable ogre de cette poule face à Boulogne Billancourt justement par 8 victoires à 4.

Soulignons également la belle victoire à l’arraché de la réserve en nationale 3 qui s’impose 8 à 6 face à Fouras. A noter le bon bilan de Julien Bellocq, jeune joueur formé au club, qui termine avec 2 victoires et la belle conclusion de Cédric Pinsolle qui donne le dernier point à son équipe et place les montois en tête de leur poule.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes