Les montois au pied du mur

Championnat de France par équipes de Nationale 1 – Phase 1 – J7

Stade Montois / Boulogne Billancourt

 

La voilà enfin la confrontation tant attendue par les dirigeants du stade montois tennis de Table, le match de la mort, un duel où le perdant quittera pour un temps la nationale 1, quelques heures d’une tension à nulle autre pareille, 12 simples et 2 doubles, rien de plus, juste de quoi chauffer à blanc le chaudron du Péglé. Le capitaine PA Chauvin compte capitaliser sur les récents bons résultats et s’appuyer sur le public : « L’équipe est sur une bonne dynamique et à la maison avec le chaud public du Péglé, nul doute que le match sera de qualité et accroché ».

Effectivement, les montois sont en forme, à commencer par Benji Breut, auréolé d’un tout récent et honorifique statut de joueur numéro 1 du club et qui tient toutefois à rester humble : « Mon statut de leader ? Je n’y pense pas, je pense à l’équipe, je donnerai le meilleur de moi-même, sans pression, pour le public, pour le maintien, pour mes coéquipiers ».

L’adversaire du jour présente une équipe déséquilibrée avec deux joueurs très solides : l’ancien montois Nicolas Reuseau et le chinois Wang Chen, mais aussi deux joueurs moins charismatiques, cibles rêvées pour Gaby Duboscq sans doute un peu juste sur les deux leaders, il s’en confie : « Je ressens une petite pression, pas forcément par rapport à mes matchs abordables,  je sais que je peux compter sur mes coéquipiers et sur le public pour la faire retomber, je sais qu’on va tout donner. »

Rémi Bételu, la recrue de l’intersaison n’y va pas par quatre chemins : « C’est pour jouer ce genre de matchs que j’ai signé ici, je ne peux pas rêver mieux que ce scénario ! J’ai vu une réelle osmose entre le public et les joueurs, ce sera passionnant et pour moi une grande première au Péglé ! Il me tarde d’y être ! »

Du côté des supporters on insiste aussi sur la belle cohésion affichée depuis le début de la saison et la confiance qu’elle génère, pour Claire : « ils vont nous montrer une fois de plus ce qu’ils sont capables de faire ! »

Le Boulonnais Nicolas Reuseau, contacté, confirme sentir « gros comme une patate » un gros et beau match face à une « armada montoise le couteau entre les dents ». Tout est donc en place pour une belle soirée de sport à la salle Christian Diandet.

 

Cerise sur le gâteau, l’équipe réserve joue elle aussi son avenir en N3, au même endroit, à la même heure, de quoi faire grimper encore un peu plus la température du chaudron.

Début des parties à 17h.

Pas de trackback et commentaire autorisés.

Comments are closed.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes