Tennis de Table – Nationale 1 messieurs – Phase 1 – J3 NICE CAVIGAL / STADE MONTOIS

C’est donc ce samedi que les quatre Stadistes vont passer au révélateur Niçois. Une journée inhabituellement décalée en plein milieu des vacances scolaires pour cause d’organisation par la France de la coupe du monde de Tennis de Table. Vacances ou pas, il va bien falloir le jouer ce match, et surtout éviter de trop s’attarder sur les classements adverses ; le genre d’information qui donne le tournis et pourrait angoisser même les plus téméraires.

Equipe clairement taillée pour l’étage au dessus, le Nice Cavigal n’a perdu depuis le début de la saison que 5 simples sur les 28 disputés face aux trois équipes rencontrées, et sur ces 5 matchs, 4 sont le fait d’un seul joueur, Emmanuelidis, nmr 916 français, qui pourrait facilement laisser sa place au suédois Ardvisson, 54 ème joueur français ou au portugais Mendes, nmr 81. Ces deux ovni pourraient donc rejoindre Jéremy Petiot, nmr 62 et Anastasios Riniotis, nmr 75, formant ainsi une sacrée escadrille.

N’oublions pas non plus Dorian Nicolle puisque l’ancien montois, nmr 106 français, a rejoint Nice cet été et a certainement une énorme envie de se mesurer à ses partenaires passés.

Ce déplacement chez les aiglons ressemble donc à tout sauf à une partie de plaisir, d’autant que du côté montois les pépins s’accumulent : P.A Chauvin, de retour du Brésil, victime d’une préparation physique accélérée, souffre d’un genou, Benji Breut, blessé lors du dernier match et même s’il est remis a forcément vu son plan d’entraînement allégé, Rémi Bételu revient quant à lui peu à peu à son meilleur niveau après des problèmes de dos, seul Gabriel Duboscq semble complètement prêt à s’attaquer à la montagne niçoise.

Les montois iront donc défendre vaillamment leurs chances et leur maillot sur la côte d’azur et même s’ils savent que c’est quasiment mission impossible ils n’ignorent pas tout le bénéfice que l’on peut tirer de ce genre de confrontation en terme de confiance, et ça c’est capital dans l’optique de la course au maintien.

L’équipe réserve ira quant à elle défier le Kremlin Bicêtre, une équipe à battre, absolument.

Pas de trackback et commentaire autorisés.

Comments are closed.

Powered by wordpress| Compare Premium WordPress Themes